Londres #2 – Lueur d’espoir

image2 (4).jpg

Après l’épisode de Preston, j’ai donc fuis à Londres pour tenter ma chance. Je ressens un peu ce qu’on dû ressentir tous ces pauvres bougres partis plein d’espoir pour l’Amérique, désireux d’un futur meilleur pour eux et leurs proches, mais aussi, la peur au ventre de ne pas réussir.

Je sais que beaucoup m’ont prise pour une folle de partir comme cela, sans aucune idée de ce qui pourrait se passer. Si je reviens la queue entre les jambes, je n’oserais pas me regarder dans un miroir. 
Mon plan était le suivant:

  • Arriver à Londres,
  • vivre chez une amie pendant quelques jours,
  • trouver un job de serveuse pour me permettre de financer ma vie à Londres,
  • trouver un appartement,
  • passer le plus d’entretien possible.

Lire la suite

Londres #1 – Le commencement

image1 (12).jpg

Je reprend un peu du service. Après une période plutôt éprouvante, il semblerait que la chance soit de nouveau de mon côté – finger crossed .

La fin de mon séjour à Manchester s’est passé sans problèmes. Je suis devenue très amie avec ma famille d’accueil qui a été super sympa. Les cours de EF ont porté leurs fruits et j’ai rencontré des personnes formidables. Pendant mon séjour, j’avais envoyé quelques CV, j’avais passé quelques entretien, mais rien de bien concret jusquau jour où… J’ai reçu le fameux coup de téléphone qui me disait que j’avais été prise ! Après un mois à Manchester j’ai… trouvé un travail ! Joie ! Miracle !

Après 6 mois de chômage me voilà fin prête à reprendre du service!

Lire la suite

Manchester #6 – News + Liverpool 

img_1503.jpg
Bien bien, cela fait longtemps que je n’ai pas posté par ici alors ça va être peut être un article plus long que ce que je fais d’habitude. Tout d’abord, commençons par EF:

Après deux semaines dans une « host family » carrément décevante et à demander des explications à EF MANCHESTER , un soir, je suis rentrée chez moi et … j’ai trouvé un mot sur mon lit de la part du proprio de la maison qui me demandait de changer de chambre pour aller dans une autre chambre qui ressemblait plus à un placard. Je ne sais pas si j’ai le droit de mettre les photos mais je vais vous décrire la chose: une pièce d’environ un mètre de largeur, deux mètres et demi de longueur, un lit, une minuscule table de chevet à côté du lit, meme pas la place de s’agenouiller entre le lit et le mur, et au fond, une barre en fer au mur histoire de faire office d’armoir. Les murs étaient fait de placo à peine retravaillé et derrière le mur, les poubelles… je vous laisse imaginer l’odeur. On rajoute à cela un froid incroyable, à tel point qu’il y avait une couverture électrique sur le lit.  Lire la suite