Petites lèvres, s'abstenir ?

Les rouges à lèvres et moi, ça a toujours été une histoire du genre « Je t’aime – Moi non plus ». J’ai des lèvres fines et je e l’ai jamais bien assumé. A l’heure des lèvres charnues et des bimbos, avoir des lèvres fines, c’est une malédiction. Kylie Jenner peut vous en dire quelque chose !

Pourtant, ça n’a pas toujours été le cas. Il suffit de voir des photos d’actrices des années 20 pour voir que les lèvres brillent plutôt par leur absence. Ma grand mère me disait même que la mode voulait qu’on les rendent plus fine en traçant notre ligne de rouge à lèvre à l’intérieur des vrais limites des lèvres. Ces différentes actrices prouvent bien cette mode: des lèvres très déssinées afin qu’on les voit même en noir et blanc, mais fines, et si la photo peut même ne pas trop les mettre en avant, le tour est joué. (Sur la photo: Mildred Harris,Mary Pickford , Sandra Milowanoff , Edna Purviance, des actrices des années 20 pour la plupart  américaines, à part Sandra Milowanoff, une actrice russe)

actricelèvre

Alors quand est ce que la roue a tourné ? Et bien plus ou moins après la seconde guerre mondiale, quand les pin-up prennent le dessus avec en tête Marylin Monroe ou Brigitte Bardot. Depuis, les normes veulent que les lèvres soient épaisses, sexy.

Ainsi, si vous tapez « lèvres fines » sur internet, google vous propose tout de suite un choix étonnant de conseils pour donner l’impression que vos lèvres sont plus épaisses. En tête de liste du conseil pourri: le gloss.

Personnellement, je déteste les gloss. A part le fait que j’ai toujours trouvé le rendu très vulgaire, je trouve ça incroyablement inconfortable: vos cheveux se collent dessus, la durée se compte en minute, ça bave. J’en rajoute à peine, alors, merci mais non merci.

A cause de cela, j’ai finis par  ne plus mettre de rouge à lèvre du tout. J’en avais deux trois, et puis voilà. Jusqu’à cette année ou j’ai décidé d’assumer.

J’ai décidé que ça ne servait à rien de prétendre avoir les lèvres d’Angelina Jolie. Alors moi aussi, j’allais me maquiller les lèvres comme je le souhaite. Moi aussi j’allais avoir le droit à du rouge, du rose fushia et du orange. Moi aussi j’ai le droit de me sentir sûr de moi et au diable les normes et les conseils de blogueuses frauduleux. Et finalement, chaque jour à sa couleur. J’ai une vrai collection de RaL dans mon sac à main et je me sens bien.

Finalement, à 24 ans et des brouettes, j’assume.

ral

Publicités

Je rachète ou je jette ?

Sabon Body Scrub

Est ce que quelqu’un n’est pas encore au courant du fait que je suis amoureuse des gommages sabon?
Si c’est le cas, je vous invite à lire cet article, et/ou celui la. Sabon c’est un peu le grand manitou de mes gambettes. Il sent bon, il est efficace, il n’assèche pas la peau et il a un rapport qualité prix incroyable. C’est simple, le pot de 250gr (22,50€) me fait 6 mois. Je ne l’utilise néanmoins que pour les jambes et une fois par semaine. Il a des grains vraiment gros alors il n’y aucun besoin d’en mettre des tonnes. Rien ne lui résiste, il laisse vos jambes douces et hydratées, dites adieu aux poils incarnés et réservez à ce petit pot la place qu’il mérite dans votre salle de bain. Lire la suite

Lutte contre les cheveux secs

IMG_4953.2

Huile extraordinaire de L’oréal

A chaque fois que je cherche un produit pour mes cheveux, je me sens obligée de faire des recherches poussées sur les produits en question comme si j’étais sur le point d’investir dans l’immobilier. Oui mais cette fois-ci, le produit était en solde: j’ai nommé l’huile extraordinaire de L’oreal. Alors après un petit coup d’œil sur internet – on ne se refait pas – j’ai pris la bouteille et j’ai filé à la caisse. La plus grande critique de ce produit est au sujet de sa bouteille en verre. Moi ça ne me dérange pas, je trouve ça chic mais comme le disait un commentaire: l’huile ça glisse et le verre sa casse…et le parquet absorbe assez mal l’huile si vous voulez tout savoir #experience. À part ce petit bémol, cette huile extraordinaire porte plutôt bien son nom. Elle n’est absolument pas lourde et au contraire de ce qu’on pourrait penser il n’y pas d’effet « film gras ». Je suis devenue fan de son odeur, pas très naturelle cependant. J’ai pris l’habitude d’en mettre sur mes pointes après le séchage et le deuxième jour après mon shampoing. Lire la suite