J’AI TESTÉ… AVOIR UN COPAIN ITALIEN

jaitesteAvoir un copain étranger,  mine de rien, ce n’est pas pareil. Parfois les règles d’un couple ne sont pas exactement les mêmes.

Ca fait donc 5 ans que je suis avec l’homme et ça n’a pas toujours était évident !

  1. Attention à  la Free zone !
    En Italie, il y a une grande différence entre « être ensemble » (uscire con qualcuno) et ce qui s’appelle etre « fidanzati » (c’est un terme pour dire qu’on est officiellement ensemble). Tant que vous « êtes ensembles »  , les choses ne sont pas encore Officielles (avec la majuscule). Ainsi ça m’a fait un peu petit choc quand après plus de 5 mois de relation mon copain a osé me demander « Allora ? Posso dire che sei la mia fidanzata adesso ? » « Alors, je peux dire que tu es ma copine maintenant ? « … j’avais envie de lui dire « euh… parce que jusqu’à maintenant on était quoi ? »
  2. L’Italien est un fils à maman
    Ce n’est pas un cliché. Les italiens sont très famille et les garçons sont souvent très très proches de leur mère. Je me souviens qu’au début de notre relation, un soir je décide de faire des pâtes aux petits pois (En bref: Des pâtes + des petits pois). Et j’entends mon copain me dire « Attends, je vais téléphoner à ma mère pour savoir s’il faut des oignons ! » … maman n’est jamais bien loin…
  3. La position de la femme dans le couple
    Alors, ce n’est pas vrai pour TOUTE l’Italie, mais en général, le modèle familial est plus traditionnel qu’en France. Perso, je suis née dans une famille avec 80% de filles, alors autant dire que la situation était un peu choquante pour moi au début. Les italiens continuent à considérer qu’on est un peu des femmes de ménage bénévoles… Si vous voulez éviter ce problème, mettez tout de suite les points sur les i. 😉
  4. L’italien est maniaque
    Ca aussi, ce n’est pas un préjugé. Et c’est pire que vous le pensez. Pas de chance, a) je ne suis pas maniaque, b) je suis même carrément bordélique. On a du tous les deux faire des efforts. Il accepte que je marche pieds nus dans l’appart (j’ai mis des années à lui faire accepter !) et je fais de mon mieux pour limiter mon bordel dans mes zones de l’appart: mon armoire, autour de mon lit etc.
  5. L’Italien est romantique
    Bien sur là aussi, ce n’est pas vrai pour tout le monde, mais en général, l’homme italien peut se plier en 4 par amour. Il est passionné et sait le montrer. Ca vous envoie des fleurs de l’autre bout du monde, ca vous promet la lune, c’est jaloux comme tout, ca vous porte votre valise. D’ailleurs l’italien, même celui qui n’est pas votre copain, ne conçoit pas le fait que vous puissiez payer un resto ou un verre, vous pouvez protester jusqu’à demain, ca ne sert à rien.
  6. L’italien défend sa gastronomie jusqu’à la mort s’il le faut
    s’il y a bien des sujets à éviter avec un italien c’est: le bidet et la bouffe. Ne partez pas dans de grande comparaison entre la gastronomie française et celle italienne, ça ne sert à rien. Et surtout, n’utilisez jamais l’argument du « oui mais, les pâtes, à la bolo, au pesto ou carbo, ça reste des pâtes, quoi ! ». NON, pour eux, ce sont trois plats bien différents qui n’ont absolument rien à voir les un avec les autres. Ah. Et bien sur, évitez de leur parler de la théorie comme quoi les spaghettis ont été inventés par les chinois. Vous risquez de vous faire rapatrier à la frontière.
  7. L’italien a une notion de l’heure bien à lui
    Quand vous donnez un rendez vous, n’oubliez pas de préciser le jour, le mois et l’année. Parfois c’est pas bien clair dans la tête des italiens.

 

Mais bon, malgré tout ça, l’amour triomphe de tout ;).

 

Publicités

30 réflexions sur “J’AI TESTÉ… AVOIR UN COPAIN ITALIEN

  1. J’ai vécu en colloc pendant 2-3 mois avec plusieurs personnes dont un italien, et il était le seul a trouver ça pas choquant du tout que je mange des pâtes tous les jours, parce que 1) les pâtes c’est sain, on peut en manger tous les jours, c’est les médecins là bas qui le disent 2) les accompagnements étaient différents donc je ne mangeais pas tous les soirs la même chose^^.
    Bref, je valide á fond me numéro 6.

    Aimé par 1 personne

    1. Hm… je dirais que non. Parce qu’après 5 ans, je parle courament l’italie. Je pense qu’au début il a eu pas mal d’occassion de rire de mes erreurs. Ensuite, avec le temps, on se comprend, je fais des fautes, mais lui sait très bien ce que j’ai réellement voulu dire. C’est ça l’amour 😉

      Aimé par 1 personne

  2. Je suis moi aussi la fidanzata (par choix nous disons « compagna ») d’un italien alors forcément ton article m’a fait mourir de rire !

    J’ai eu de la chance, je suis tombée sur un modèle autonome (parti de chez la mamma et donc capable de tenir un balai et une éponge ^^) mais aussi maniaque que le tien visiblement ! Je n’ai jamais compris cette histoire des pieds nus dans la maison. Le mien m’a aussi fait la comédie pendant des années mais mes petons ont eu raison de cette fixette transalpine (chéri est sarde mais j’ai posé la question à un ami frioulan qui a eu le même air dégoûté 😀 ).

    En tout cas c’est un résumé rigolo de la situation (je serais curieuse de connaître la version de monsieur ^^).

    Belle journée,

    Gabrielle

    Aimé par 1 personne

  3. Ha, ha, je suis italienne et ton article m’a fait bien rire! Il est vrai que les italiens et en particulier les hommes sont des « mammoni » (autrement dit, leur mamma est sacrée) et c’est pour cela que moi je ne suis pas en couple avec un italien 🙂 mais j’avoue qu’ils sont très romantiques…les hommes français devrait davantage s’en inspirer!
    P.S: je vois que tu as des affinités avec l’Italie, si tu aimes bien la cuisine italienne, je t’invite à découvrir mon blog 100% dédié à la cuisine italienne: https://appuntamentoincucina.wordpress.com/

    J'aime

    1. Ah la Mamma … C’est toute une histoire Ahah ! Et du coup tu as choisis le français ? Je serais curieuse de lire ce que vous pensez des français ! Merci pour ton blog!

      J'aime

  4. Ha ha j’adore ce genre d’article ! Je trouve que c’est à travers l’amour qu’on se rend le mieux compte des atouts et des petits travers de nos copains étrangers (chez moi, c’est un Anglais !). Je ne connaissais pas le côté maniaque de l’Italien, par exemple.

    J'aime

    1. J’adore aussi vu que je me suis inspirée du tiens pour le faire sur mon copain. Je comprendrais totalement que tu veuilles que je cite ton blog. Je ne pensais pas être à la une !
      Et si … Les italiens sont incroyablement maniaques. Au contraire je n’imaginais pas les anglais si romantiques 😉

      J'aime

    1. ahahah c’est trop drole de voir ici ou sur Hellocoton toutes ces filles copines d’italien qui retrouvent les memes problèmes chez leur copain !
      Pour la ponctualité, c’est vraiment un problème ici xD moi qui travaille dans une multinational, je suis choquée de voir que ce problème existe aussi dans le monde professionel !

      Aimé par 1 personne

  5. Coucou,
    Ton article m’a tellement fait rire car tres realiste. J’ai passe un an d’Erasmus en Italie, et oui les italiens sont accroches a leurs meres, et le menage etait trop souvent laisse aux filles^^ Comme tu dis ils ne sont pas tous comme ca mais la mamma est quand meme bien presente…On les aime bien quand meme hein 😉
    bises

    Aimé par 1 personne

Une petite pensée ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s