Alice and the looking glass – Tim Burton

Quand j’entend le nom de Tim Burton, je me sens un peu obligé d’aller voir le film… C’est ce que j’ai fais avec Alice de l’autre coté du miroir…

Alors que Le Chapelier souffre d’une déprime qui pourrait lui coûter la vie, les habitants du Pays des Merveilles vont chercher Alice dans son monde afin qu’elle aide leur ami. La jeune femme comprend rapidement que la seule manière de sauver Le Chapelier est de se rendre dans le passé grâce à la chronosphère du Temps et d’empêcher la famille de celui-ci d’être décimée lors du Jour Horifatique. Malgré les mises en garde formelles du Temps, Alice parcourt les époques et découvre de nouvelles informations sur le passé de certains habitants du Pays des Merveilles.

Je n’ai jamais lu le livre Alice au pays des merveilles… ni le premier ni le second – oh la honte ! – donc je ne vous ferais sûrement pas une critique comparative du bouquin.

Mais avouons le, le monde d’Alice au Pays des Merveilles entre les mains de Burton, ça promet du lourd ! Pourtant, je n’avais pas vraiment été touché par le premier film. Pour moi, c’était sympa mais sans plus.

Hélas c’est de nouveau mon ressenti avec ce nouveau film. Je passerais sur le fait que d’habitude, les suites ne m’émeuvent pas plus que ça. Mais cette fois-ci, j’ai trouvé le trait forcé. Ce qui m’avait plus dans le premier film, je l’ai trouvé redondant dans le second. Par exemple la gestuelle si typique de certain personnage, comme de la princesse, ont finit par me paraître too much.

image_5e4079e0

Bien sur, c’est un Tim Burton et il n’y a rien à redire sur la réalisation, les couleurs, les costumes. On retrouve les personnages fascinants du premier film, des décors à couper le soufle qui prennent les couleurs des humeurs des personnages et le petit grain de folie de l’histoire originale d’Alice.. Mais pour moi, ça n’a pas été assez. J’ai plus senti le film pour les fans qu’autre chose. Le scénario met en lumière certains points du passé des personnages mais sérieusement… avait-on vraiment besoin de savoir ?

La beauté d’Alice au Pays des Merveilles c’est précisément la folie de ses personnages qui semblent agir en dehors de toute logique… si on nous explique le pourquoi du comment, selon moi le tout perd de son charme.

Je pense que parfois, moins on en sait, et plus on garde la magie de l’histoire. C’est une tendance très actuelle de vouloir savoir chaque détail d’une histoire et je ne suis pas sure que cela aide les oeuvres.

 

Bref. Pour moi c’est un peu une déception. Surement un bon film du dimanche après midi mais rien d’autre. Je me serais passé d’un numéro deux cette fois-ci.

 

 

 

images-alice-autre-cote-du-miroir-13.jpg

Publicités

7 réflexions sur “Alice and the looking glass – Tim Burton

  1. J’avais déjà détesté le Alice au Pays des merveilles de Disney mais j’avais tenté quand même celui de Burton. Sans plus. Du coup, je ne pense pas que je me lancerai dans celui-ci… En revanche, j’attends avec impatience Miss Peregrine cet automne!

    J'aime

  2. Je vais attendre d’avoir lu les romans pour revoir le premier, et attendre la sortie DVD de celui-ci pour le regarder 🙂 Au cinéma, il ne me tente pas trop, et ta chronique vient renforcer ce sentiment 🙂

    J'aime

  3. Il me semble que contrairement au premier opus, il n’a pas été réalisé par Tim Burton mais seulement produit. Sinon moi aussi j’ai été déçue par ce film. :/

    J'aime

      1. Je suis pas une experte mais je crois que c’est à peu près ça, il s’occupe principalement de l’aspect financier des choses même s’il peut aussi intervenir dans le domaine artistique.

        J'aime

Une petite pensée ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s