Lettre ouverte aux blogueuses courageuses

J’ai créé ce blog pour avoir un espace plus personnel, pour parler de moi. Je n’aurais pas cru cela si difficile d’appliquer cette volonté. J’admire ces filles qui sont capable d’exprimer leurs sentiments personnels dans un article, qui sont capable de se mettre à nu. Cela n’a rien de facile d’avoir des sentiments et de mettre des mots dessus. Mais au delà de ça, d’avoir le courage d’écrire.

Peut être que je suis bloquée par le fait que mes proches aussi connaissent ce blog. Je ne pense pas qu’ils le lisent pour la plupart. Peut être que je me trouve juste des excuses. Ecrire, cela laisse une trace, et pour moi qui ai si peur de tout ce qui est durable, de tout ce qu’on ne peut effacer.. cela représente un obstacle.

Au début de son livre Les Confessions, Rousseau, explique pompeusement qu’il écrit ce livre en toute sincérité et qu’à sa mort, ce livre permettra de juger de l’homme qu’il a été – ou plus ou moins. Voilà quelque chose que je serais incapable de faire.

Je ne parle pas du fait d’écrire seulement sur des sujets graves, mais parfois, même les sujets les plus simples me font peur. Qu’allez vous penser ?  Pour quoi vais-je passer ?

Je suis du genre à préférer le CDD au CDI, à préférer la location à l’achat, je n’aime pas avoir un lien trop aboutit…Alors écrire !? Laisser là une trace indélébile de mes pensées ?

Aujourd’hui, on critique beaucoup les réseaux sociaux, car les gens n’ont plus de pudeur, ne se rendent pas compte de la tache ineffaçable qu’ils laissent derrière eux. Mais que faisons nous de ceux qui s’en rendent compte ? Ne faut-il pas du courage pour cela ?

Alors je les félicite, toutes ces filles qui n’ont pas peur, qui parlent et qui assument, qui savent se regarder dans un miroir et affirmer ce qu’elles sont, qui savent mettre des mots sur leur sentiment mais surtout, qui ont le courage de les écrire. Il ne faut pas sous-estimer ce que cela signifie. Pour certain, ce n’est qu’un blog, quelque chose d’insignifiant, de numérique, d’intangible. Pour d’autre c’est leur vie.

J’espère que petit à petit, moi aussi je trouverais ce courage, que moi aussi je serais capable de vous dire tout ce qui me trotte dans la tête, de vous avouer mes peurs et mes pensées.

Publicités

5 réflexions sur “Lettre ouverte aux blogueuses courageuses

  1. Merci pour ton article et le courage de reconnaître tes limites. Ca non plus ce n’est pas donné à tout le monde.
    Je crois que tout dépend de ce que l’on place derrière le mot « écrire ». Pour moi par exemple c’est partager, échanger, me libérer, lâcher prise. Pendant de longues année, parler de moi m’était impossible. A l’oral comme à l’écrit. Et puis le blog a débloqué quelque chose en moi et je me suis senti libre d’évoquer ce que je vivais. De l’autre côté de l’écran j’ai aussi reçu beaucoup de soutien et d’amour. Et c’est ce qui fait la différence.
    Belle journée à toi.

    Aimé par 1 personne

    1. Oui ce que tu dis est tout a fait vrai. Au contraire, je n’arrive pas du tout à me débloquer,. j’ai créé plein de blog que j’ai supprimé parce que je ne voulais pas garder de traces de ce que j’avais écris.

      Belle soirée à toi 😉

      Aimé par 1 personne

  2. Moi je me livre un peu trop, un peu trop souvent. J’aime l’idée de pouvoir relire dans quelques mois, ou années, ce qui m’est arrivé. Par contre c’est vrai que je fais attention, mes proches et moins proches lisent le blog, et je ne veux pas blesser des sensibilités…

    J'aime

  3. Bon courage à toi, dans ce cas 🙂 Je suis plus CDI que CDD, et j’adore les souvenirs sur facebook, voir à quel point j’étais bête il y a 6 ans. Ca me permet aussi de voir mon évolution, de me rendre compte de quelle façon j’ai mûri. C’est propre à chacun, et heureusement que le monde est fait de diversité 🙂

    J'aime

Une petite pensée ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s