Les blogs: la vérité et rien que la vérité ?

Aujourd’hui, j’ai décidé de me faire l’avocat du diable.

Les critiques contre les blogs fleurissent comme les marguerites en ce début de printemps. Si vous êtes sur Hellocoton, vous trouvez au moins un de ces articles par semaine. « La blogueuse bidule machin a dit que ce produit était génial et moi je l’ai trouvé nul, c’est un article sponsorisé, c’est sur ! » … Ah les blogueuses, ces êtres perfides…

Et à chaque fois que j’en lis un, plutôt que de m’énerver contre les blogueuses, j’ai tendance à m’énerver contre les lectrices (je sens que je vais me faire des amies…)

Tout le problème du moment tourne autour du contrat tacite que chaque blogueuse passe avec ses lecteurs.

intervention2

Pour commencer, je tiens à dire que, moi aussi, je suis contre les blogueuses qui “oublient de dire qu’un article est sponsorisé”. Je pense que dès lors qu’un blog devient commercial et qu’une blogueuse touche de l’argent pour le produit qu’elle met en avant, la moindre des choses, c’est d’etre transparent. Et finalement, pour elles, c’est aussi une stratégie à long terme: si on a confiance en ce qu’elles disent, on continue à les lire.

Le blog: un espace subjectif

Néanmoins, il faut être réaliste: selon le produit, l’avis de la blogueuse devient plus ou moins objectif: quand on parle de make-up, tout dépend de la peau de la chroniqueuse, de la couleur de son teint, de ses goûts personnels. C’est la même chose pour les blogueuses littéraires, il y a des modes livresques qui me passent totalement au dessus de la tête et d’autre dans lesquelles je saute à pieds joints.

Cela dit, pour avoir été une blogueuse littéraire pendant 3 ans, je peux dire qu’il y a de grandes différences sur le résultat d’un partenariat selon qu’il soit fait avec l’auteur du livre, ou d’un service presse:

Quand c’est un service presse qui nous contact, la relation est souvent beaucoup plus froide. L’employé du service presse n’a aucun intérêt PERSONNEL à me donner le livre. elle a des objectifs PROFESSIONNELS à atteindre. ça finit là. Alors qu’un auteur a passé du temps sur son livre, il y a mis du coeur, de la passion et quand il nous le donne, il espère PERSONNELLEMENT, que ça va nous plaire.

Quand c’est l’auteur qui me contacte, que je discute avec lui, qu’il me dédicace le livre etc… de manière naturelle, même si le livre ne m’a pas plus, je n’utilise pas le meme vocabulaire. Non pas pour mentir au lecteur, mais surtout, justement, parce que j’ai conscience de qui lit mon article. C’est tout à fait naturel de ne plus voir le produit de la meme manière et d’y mettre un peu plus de sentiments.

200_s

Ainsi, plutôt que de lapider les blogueuses, ne faudrait il pas changer notre regard aussi sur les blogs ? arrêter de prendre l’avis des blogueuses pour argent comptant ?

 

Il y a aussi le livre que j’ai trouvé super bien sur le moment, et deux semaines après je me rend compte que je me souviens même pas de l’histoire. Est ce que si j’ai écris que je le trouvais super génial sur mon blog, j’ai entourloupé mes lectrices ?

 

Les blogueuses sont des humains, elles ne sont pas tenu à des contrôles comme les entreprises. Il y a une part de subjectivité dans chaque article et il ne faut pas l’oublier.  Internet n’est pas le reflet de la réalité – ou du moins la réalité n’est pas la même pour tous.

 

Ainsi comment avoir des avis plus objectifs ?

Pour commencer, selon moi, il vaut mieux aller sur des sites “de masse”:

Ensuite, cherchez une blogueuse à laquelle vous pouvez vous identifiez. Par exemple, je sais très bien que Catherine ou Amanda ont des goûts très similaires aux miens pour les livres, ainsi, quand je suis en panne d’inspiration, je vais sur leur blog.

 

Pour finir, ne jamais vous fier qu’à un seul blog. Faites le tour de la toile, peser le pour et le contre.

 

Je pense que je ne me suis pas faite que des amis avec cet article. Vous, qu’en pensez vous ?

 

 

 

Publicités

12 réflexions sur “Les blogs: la vérité et rien que la vérité ?

  1. Il me semble que, d’une façon général, les blogs littéraires informent quand il s’agit d’un SP ou partenariat. Ce qui a visiblement tendance à attiser certaines jalousies, mais je trouve ça important de le préciser dans sa chronique, car effectivement, la blogueuse peut aborder cette lecture différemment.

    Aimé par 1 personne

  2. Je suis assez d’accord avec toi. Y’a plein de billets qui parlent des bloggeuses sponsorisées et aussi des bloggeuses qui font toute la même chose (esthétique IKEA, les mêmes livres lus partout, etc.) Je trouve pas ça terrible non plus, mais, en même temps, personne n’est obligé de les lire (rien de plus facile que de ne plus suivre quelqu’un)! Au lieu de faire des billets là-dessus les gens feraient mieux de passer du temps à chercher des blogueurs et bloggeuses qui travaillent de manière intéressante. En plus, je trouve que les blogs qui ne vivent que par le sponsoring et qui « vendent leur âme », ça finit par se voir (alors c’est un peu naïf de râler…) et en plus, si on parle du domaine « beauté », c’est clairement un domaine où la neutralité de l’avis est une illusion. Les magazines féminins sont payés pour dire du bien des produits, pourquoi les bloggeuses ne le serait pas?

    Aimé par 3 people

  3. Encore une fois j’ai l’impression d’être passée totalement à côté d’une polémique ^^
    Pour moi les articles de blogs ne sont que des avis personnels des uns et des autres je n’attend pas d’y trouver une « réalité » ^^
    Après c’est sûr que la question de l’honnêteté se pose quand il s’agit de service presse mais l’innocente et naïve personne que je suis veux croire en l’objectivité des blogueurs que je suis :’)

    J'aime

    1. La grosse polémique était sur le fait que certaines blogueuses (surtout beauté) ne disent pas quand elles écrivent des articles sponsorises. Mon problème à partir de la, c’est que désormais, des qu’un lecteur n’a pas le même avis que la blogueuse, il la soupçonne d’avoir écrit un article sponsorisé sans le dire. Alors que non … C’est juste deux avis différents du même produit -.-

      J'aime

  4. Je suis totalement d’accord sur la transparence à accorder à ses articles lorsqu’ils sont sponsorisés. Effectivement, la rédaction de l’article dépend de beaucoup de choses comme tu le dis (SP ou auteur ou libre) qui amène clairement un vocabulaire et un oeil totalement différent. Après, tout en ayant une transparence claire, les lectrices qui prennent tout avis pour argent comptant … mh… ben j’ai toujours préféré me faire mon propre avis. Un article de blog conseille ou déconseille, attise la curiosité ou pas, que ce soit négatif ou positif c’est au lecteur après à choisir de se faire son propre avis ou pas. (Enfin je parle surtout pour les livres du coup…)

    J'aime

    1. Oui finalement pour les livres je trouve que ça va encore. Mais je réagis surtout à des articles de personnes qui des qu’elles ne sont pas d’accord avec une blogueuse, l’accuse de ne pas dire que c’est un article sponsorisé … Je te ferais lire l’article, c’est presque ridicule -.-

      Aimé par 1 personne

  5. Ouh la la ! Je suis aussi totalement passé à côté de tout ça. Pour moi, il va de soi qu’un blog est subjectif. A la base, un blog c’est quand même une forme de journal intime donc bon… Que je parle de livres ou de produits de beauté, je m’efforce de toujours préciser que c’est mon opinion personnelle, mon vécu et que si je n’ai pas aimé, cela ne signifie pas que c’est nul. Juste pas ma tasse de thé.

    Par contre, même si cela me coûte, je m’efforce de ne pas changer ma façon de faire même si c’est pour un auteur qui va me lire personnellement. Je me rends bien compte que ce n’est pas agréable de lire que son roman est un peu fouillis, et je fais de mon mieux pour que mes propos ne soit pas virulent ou blessant, mais je pense que c’est mon devoir d’être égale dans ma chronique que ce soit envers l’auteur (qui a lu mon blog et bien vu que je n’étais pas mielleuse), qu’envers mes lecteurs. Après, je conçois parfaitement que ce n’est pas facile, je ne compte pas le nombre de fois où je me suis presque sentie coupable en écrivant une chronique négative… :S

    J'aime

    1. Oui mais c’est exactement ça, quand c’est un auteur qui va nous lire, on dit ce qu’on pense mais on tente d’être moins virulent. Alors que quand je ne connais pas l’auteur je me gêne beaucoup moins. Mais c’est naturel et je pense pas que ça soit mauvais, c’est précisément ce qui fait la différence entre un blog et une critique littéraire pro.

      J'aime

  6. En ce qui concerne les blogs littéraires, un auteur sait pertinemment qu’il ne sera pas aimé par tout le monde et qu’il sera critiqué par des blogs voire de vrais critiques littéraires. Si le blogueur est honnête, même si c’est un article sponsorisé, il le dira et se montrera sincère. Tant que la critique est argumentée, cela ne me pose pas de problème et ne devrait pas en poser à l’auteur qui peut ainsi voir les « défauts » de son livre et s’améliorer par la suite ; une critique est constructive du moment qu’elle ne touche pas à la personne de l’auteur mais à son travail. Je n’ai jamais lu d’articles sponsorisés dans le domaine littéraire (peut-être que je ne consulte pas ce type de billets) mais si la critique était justifiée, cela me serait égal, je crois, en tant que lectrice. On peut être honnête même en étant sponsorisé-e. Cela dit, on trouve beaucoup d’articles qui encensent des livres très « commerciaux » (sont-ils sponsorisés et je n’y ai pas fait attention ?) et personnellement, cela ne me donne pas forcément envie de les lire, ou du moins pas tout de suite, j’attends que la « mode » passe.
    Je suis tout à fait d’accord avec la fin de cet article : si l’on peut, il est intéressant d’aller sur le blog d’une personne avec laquelle on a des affinités littéraires.

    J'aime

Une petite pensée ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s