The Revenant – Alejandro González Iñárritu – Leo et son Oscar ?

Voilà, moi aussi je suis allée voir le film qui va peut être permettre à Léo d’avoir un oscar – enfin ! Désormais, tout le monde croise les doigts pour lui parce que, disons le, il est ce genre d’acteur sur lequel on peut miser si on veut voir un bon film. Il a fait de tout, il est passé du jeune naïf dans Titanic, à Roméo, au connard de service dans The Wolf of Walll street, il a incarné le mystérieux Gatsby, cet homme sait tout faire. Mais le rôle du survivant dans la montagne, ça, on avait jamais vu.

Autour de moi, les critiques du film ont été plus que… mitigées. Et l’une des critiques que j’ai le plus souvent trouvé c’est “Moi je l’ai trouvé chiant, mais c’est certainement un bon film pour gagner un Oscar !”. Ma curiosité était piquée, j’ai couru au cinéma.

Et j’ai compris…

The-Revenant-Movie-2016-DiCaprio

Tout commence quand Léo, accompagné de son fils adoptif indien, doivent ramener un groupe d’américains dans leur village pour y vendre des peaux d’animaux. Surpris par les indiens, le groupe est obligé de passer par la montagne et c’est la que Léo, va faire un tour et se fait attaquer par une maman ours voulant protéger ses bébés ours. Après une violente bataille avec maman ours, Léo se retrouve en morceau – au sens propre du terme – et après deux trois événement est laissé pour mort, sauf que Léo, NE MEURT PAS.

Le Casting:

On touche bien sur l’un des points forts du film. Quand on met Leonardo Dicaprio, Tom Hardy et Domhall Glesson all together et qu’on shake bien …qu’est ce qu’on obtient ? Un chef d’oeuvre. Le talent des acteurs est incontestable, j’avais déjà un faible pour Domhall, désormais je suis tout simplement amoureuse. Le duo Hardy/Dicaprio est foudroyant. Et notre Leo est surprenant.  Il est muet pendant la moitié du film et il fait pourtant passer tant d’émotion dans un simple regard. C’est une leçon pour tous ces films avec trop de dialogues et peu de jeu.

revenant-gallery-16-gallery-image

La realisation:

J’avais beaucoup aimé le genre de Birdman et The revenant reprend des éléments propres à Inaritù. On plane entre la réalité et l’onirisme durant tout le film. La touche poétique est bien équilibré et ne fait pas du scénario quelque chose de trop philosophique. Le réalisateur excèlle dans le choix des plans et pour couronner le tout les paysages sont somptueux. Perso il ne m’en faut pas plus pour passer un bon moment

the-revenant02

Le scénario :

Bon … et là, selon moi, on arrive au point faible du film. Oui, je vais appeler ça un point faible parce que je peux passer sur le fait que Léo survive à l’attaque de l’ours, je peux passer sur le fait qu’il survive dans le froid sans eau sans nourriture et dans des conditions d’hygiene déplorable. Sauf que Léo, ne meurt jamais. C’est un peu McGyver, et pourtant, le réalisateur lui en fait baver à Léo! Et finalement, au bout de la unieme attaque à laquelle il survit, j’ai commencé à soupirer… mais pas pour les beaux muscles saillant de Leo – Spoiler: On ne le voit pas – mais plutôt un soupir du genre “oui c’est cela… et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d’alu”… Alejandro, tu nous as pris pour des billes ?! Le film regorge d’incohérences et tout cela nous pousse à …regarder l’heure. Oui parce que je sais bien que c’est la mode désormais les films de 2h30, mais ça reste tout de même très long, même avec Leo en gros plan.

Alors je ne sais pas si vous le conseiller ou non, c’est un film à voir, c’est sur, mais de là à dire que c’est LE film de l’année…

forrest-goodluck-1024 revenant_leo

THE REVENANT Copyright © 2015 Twentieth Century Fox Film Corporation. All rights reserved. THE REVENANT Motion Picture Copyright © 2015 Regency Entertainment (USA), Inc. and Monarchy Enterprises S.a.r.l. All rights reserved.Not for sale or duplication.
THE REVENANT
Copyright © 2015 Twentieth Century Fox Film Corporation. All rights reserved. THE REVENANT Motion Picture Copyright © 2015 Regency Entertainment (USA), Inc. and Monarchy Enterprises S.a.r.l. All rights reserved.Not for sale or duplication.

Publicités

8 réflexions sur “The Revenant – Alejandro González Iñárritu – Leo et son Oscar ?

  1. Je ne sais pas jusqu’à quel point, mais The Revenant est une histoire vraie adaptée au cinéma. Léo disait justement dans Première que c’est ce qui l’a convaincu, parce que l’histoire de cet homme est racontée au coin du feu depuis depuis qu’il est petit. Du coup, je ne sais pas si le bonhomme s’est vraiment battu contre un ours et à survécu à son voyage, mais ça pourrait être intéressant de rechercher cela 🙂 En tous cas j’espère le voir !

    J'aime

Une petite pensée ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s