Lignes de faille – Nancy Huston

lignes_de_failleD’abord, je remercie Valentine pour m’avoir offert ce livre. Je sais que cela aura été le résultat de recherches minutieuses !

Entre un jeune Californien du XXIe siècle et une fillette allemande des années 1940, rien de commun si ce n’est le sang. Pourtant, de l’arrière-grand-mère au petit garçon, chaque génération subit les séismes politiques ou intimes déclenchés par la génération précédente. Monstrueuses ou drôles, attachantes ou désespérées, les voix de Sol, Randall, Sadie et Kristina – des enfants de six ans dont chacun est le parent du précédent – racontent, au cours d’une marche à rebours vertigineuse, la violence du monde qui est le nôtre, de San Francisco à Munich, de Haïfa à Toronto et New York. Quel que soit le dieu vers lequel on se tourne, quelle que soit l’époque où l’on vit, l’homme a toujours le dernier mot, et avec lui la barbarie. C’est contre elle pourtant que s’élève ce roman éblouissant où, avec amour, avec rage, Nancy Huston célèbre la mémoire, la fidélité, la résistance et la musique comme alternatives au mensonge.

Donc, comme le dit plus ou moins le résumé, le livre est divisé en 4 parties: on commence par rencontrer Sol, 6 ans en Californie, puis son père quand il avait 6 ans, puis sa grande mère quand elle avait 6 ans pour finir avec Erra quand elle avait 6 ans en Allemagne pendant la seconde guerre mondiale.

Pour être honnête, au début, j’ai failli refermer ce livre sans l’avoir lu entièrement. Sol est incroyablement antipathique et irréel pour un enfant de 6 ans. Heureusement, on passe assez vite à l’histoire de son père et c’est finalement là que les choses commencent pour de vrai selon moi.

A partir de là, on se laisse porter par l’histoire, on passe d’une génération à l’autre et on voit comment la vie des parents a influencé la vie de leur enfant, voir de leurs petits enfants. 4 générations brisées par un épisode pendant la seconde guerre mondiale: Les Lebensborn dont je vous ai déjà parlé ICI. C’est un voyage autour du monde, c’est une intrusion dans différentes familles, ce sont des personnages qui vont fatalement vers leur destin et on ne peut rien faire pour les arrêter.

Je ne sais pas quoi penser de ce livre, j’ai beaucoup aimé les dernières histoires mais l’histoire de Sol m’a totalement gâche le tout. Cet enfant ressemble plus à un vieux pervers taré qu’autre chose. Il laisse un sale goût dans la bouche lors de la lecture et ce ne sont pas les 350 autres pages qui ont réussi à m’ôter cette mauvaise impression de la gorge. Surtout: je n’ai pas compris à quoi il servait. Je n’ai pas compris où voulait en venir l’auteur. Les trois autres: oui, on comprend bien comment on en arrive là, mais ce petit être dégoûtant, non. J’ai l’impression qu’il s’est perdu dans le mauvais scénario. Il ne sert à rien. Quel message a bien voulu faire passer Nancy Huston ? Je ne sais pas.

Je ne suis pas sûr de vous le recommander, ou alors commencer directement çà la page 131. je ne sais pas. Pour moi, c’est trois birdybooks…

L’avez vous lu ? Avez vous lu d’autre livre de cet auteur ? Qu’en avez vous pensé ?

Publicités

3 réflexions sur “Lignes de faille – Nancy Huston

  1. J’ai lu ce roman (et je l’ai conseillé à beaucoup d’amies) et on a toutes adoré !
    Comme toi, le premier chapitre m’a déroutée… Le gamin est vraiment insupportable, un vrai monstre. Mais je pense que c’est aussi pour signaler une réalité parmi les enfants aux Etats-Unis (et sûrement en France aussi d’ailleurs).
    Ces enfants qui sont élevés en ayant accès aux horreurs des journaux télévisés, à la pornographie sur le net, qu’on veut surprotéger alors qu’ils ont un accès direct à toutes ces images de notre société.
    Je ne sais pas si c’est ce que voulait présenter l’auteur, mais c’est ainsi que je l’ai compris.
    Mais tout le reste est absolument génial. J’aime beaucoup cette auteure. Je trouve qu’elle a un rythme de narration vraiment envoûtant. Et je te conseille de lire La Virevolte qui est son roman que j’ai préféré (je le présente sur mon blog). Il est beaucoup plus doux et parle d’une relation entre une mère et sa fille. C’est très beau. La mère est danseuse et on a l’impression que toute la narration est musicale.
    Bref, une excellente lecture !! Donne-moi ton avis si tu le lis !

    J'aime

Une petite pensée ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s