A regarder pendant l'été… While we're young de Noah Baumbach

Il y a deux semaines je suis allée voir le film While we’re young, attiré par la présence de Ben Stiller et Amanda Seyfried..

Josh et Cornelia Srebnick, la quarantaine, sont mariés et heureux en ménage. Ils n’ont pas réussi à avoir d’enfants mais s’en accommodent. Alors que Josh s’acharne sur le montage de son nouveau documentaire, il devient évident que l’inspiration n’est pas au rendez-vous. Il lui manque quelque chose… La rencontre de Jamie et Darby, un jeune couple aussi libre que spontané, apporte à Josh une bouffée d’oxygène et ouvre une porte vers le passé et la jeunesse qu’il aurait aimé avoir. Rapidement, Josh et Cornelia délaissent les amis de leur âge pour fréquenter ces jeunes cools, branchés et désinhibés… Josh avoue à Jamie qu’avant de le connaître, il n’éprouvait plus que nostalgie et désintérêt. Cette relation entre deux couples ayant vingt ans d’écart peut-elle apporter un autre souffle ?

J’attend rarement aussi longtemps pour vous parler d’un film. Non en fait ça ne m’est jamais arrivé je rois depuis que je tiens le blog. Pour les livres, oui, pour les films, non. Et pourquoi j’ai attendu si longtemps ? Et bien tout simplement parce que ce film a été pour moi une déception. Comme je l’ai dis, je suis allée voir ce film pour la présence de Ben Stiller et Amanda Seyfried qui sont deux acteurs que j’aime particulièrement. L’histoire m’attirait: pour moi qui suis en train de passer au monde des étudiants au monde des travailleurs peu à peu, « vieillir » me fait incroyablement peur. Via la BA, j’avais imaginé un film positif, qui montrait que l’important, c’était d’être jeune dans la tête. Bon. Plus ou moins, on en est là, en effet,c’est une grande partie du message du film.

Je n’ai rien à repprocher à Ben Stiller et encore moins aux autres acteurs mais..pour moi, ça reste trop basique, ça ne suffit pas. J’ai trouvé l’intrigue sur laquelle est posé le film vide. J’ai eu l’impression qu’elle arrivait très tard dans le film, qu’elle était mal introduite, mais surtout, j’ai trouvé qu’elle ne servait pas le message. J’ai trouvé que les deux jeunes étaient fondés sur des préjugés hipters. Non, tous les jeunes ne vivent as dans un entrepôt avec une poule et en regardant des K7 sur un vieux magnétoscope. Finalement, ce film est une suite de clichés sur les bobo et et les hipster.

Alors selon moi, vous pouvez largement passer votre chemin, n’ayez pas de remords !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

8 réflexions sur “A regarder pendant l'été… While we're young de Noah Baumbach

      1. Pas du tout. Je salue ton honnêteté.😊 Je trouve ça bien, moi qui ai parfois des scrupules à critiquer sèchement des films dont je me pense pas moins. Comme ça tu épargne une déception. 😉

        J'aime

Une petite pensée ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s