A voir pendant l'été… La femme au tableau de Simon Curtis

On fait la série des « à voir pendant l’été » mais pour être honnête, je trouve que ce film serait mieux en hiver. Je ne sais pas pour vous, mais moi, les films sur la seconde guerre mondiale, ça m’a toujours plus fait penser à l’hiver. Comme si la guerre n’avait pas sa place en été… oui je sais, c’est un peu limité comme façon de penser, surtout quand on sait que la plus grande rafle française a eu lieu en Juillet. M’enfin… parlons du film ;):

Lorsqu’il fait la connaissance de Maria Altmann, un jeune avocat de Los Angeles est loin de se douter de ce qui l’attend… Cette septuagénaire excentrique lui confie une mission des plus sidérantes : l’aider à récupérer l’un des plus célèbres tableaux de Gustav Klimt, exposé dans le plus grand musée d’Autriche, dont elle assure que celui-ci appartenait à sa famille ! D’abord sceptique, le jeune avocat se laisse convaincre par cette attachante vieille dame tandis que celle-ci lui raconte sa jeunesse tourmentée, l’invasion nazi, la spoliation des tableaux de sa famille, jusqu’à sa fuite aux Etats-Unis. Mais l’Autriche n’entend évidemment pas rendre la « Joconde autrichienne » à sa propriétaire légitime… Faute de recours, ils décident d’intenter un procès au gouvernement autrichien pour faire valoir leur droit et prendre une revanche sur l’Histoire.

J’ai tendance à oublier de le dire mais tous les résumés de film de mes articles viennent tout droit d’Allociné.

Je suis allée voir ce film un brin sceptique. Vous voyez, moi je trouve que les films sur la seconde guerre mondiale, c’est un peu « facile ». C’est une guerre qui n’a rien eu d’humain, où chaque actes a dépassé l’entendement. A chaque fois que j’ai de nouvelles informations sur ce qui a pu s’y passer, je me demande comment cela a pu être possible. Mais ducoup, je deviens un brin difficile pour les films… faut que ça en aitdans le ventre, que ça ne soit pas seulement une nouvelle manière de nous tirer la larme à l’œil.

Je dirais que ce film dépasse ce challenge… à moitié. J’ai beaucoup aimé l’histoire en soit. On nous parle souvent des morts de la Shoah, on nous parle moins souvent de ceux qui ont survécu. Que sont-ils devenu une fois resté seuls et dépouillés de tout ce qu’ils ont connu jusque là ?

La femme au tableau est une histoire vrai: comment cette autrichienne juive, Maria Altmann, héritière de l’aristocratie autrichienne, s’est battu pour qu’on lui rende ses biens familiaux. Dans le film, Maria explique qu’elle ne veut pas qu’on lui rende un Klimt, elle veut qu’on lui rende le portrait de sa tante. Je pense que c’est le point de vue le plus important de cette histoire. Pendant la guerre, ces gens n’ont pas été dépouillés de leur argent, ils ont été dépouillés de ce qui composait leur foyer. Du tableau à la petite cuillère.

C’est un vrai duel juridique qui passent devant nos yeux. Simon Curtis s’en sort bien et même sans grandes connaissances en droit, on suit très bien les déboires de Maria et Randy. Je me suis laissée prendre par l’histoire sans problème et le jeu des acteurs n’a aucun défaut. J’ai beaucoup apprécié Helen Mirren et j’ai toujours eu le beguin pour Ryan Reynolds alors je ne suis pas sûre d’être très objective. On a aussi quelques apparition de Katie Holmes, mais rien de bien consistant à se mettre sous la dent.

Si je vous dis que selon moi ce film n’a gagné que la moitié du challenge…c’est parce que j’ai trouvé qu’il avait tendance à nous forcer un peu à pleurer… J’ai trouvé certains passages un peu … « trop ». J’avais l’impression qu’on nous mettait à la suite plein de petits morceaux de ce qu’on pu faire les SS sans qu’on s’arrête vraiment dessus pour en ressortir la profondeur de la cruauté.

Pour moi ça reste tout de même un très bon film, visuellement très réussi. Je vous le conseille. Et puis, avec cette canicule, on ne dit pas non à une salle de cinéma bien fraîche !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

9 réflexions sur “A voir pendant l'été… La femme au tableau de Simon Curtis

Une petite pensée ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s