My Old Lady – Israël Horovitz

Je suis allée voir ce film principalement pour les deux actrices : Maggie Smith et Krystin Scott Thomas. Je n’avais même pas lu le résumé ou vu la BA. Oui, c’est bien cela, je suis un peu une aventurière du cinéma ! Je n’ai peur de rien !

Mathias, la cinquantaine, new-yorkais, divorcé et sans ressources, débarque à Paris pour vendre la maison qu’il a héritée de son père. Il découvre alors que ce magnifique hôtel particulier du Marais est habité par une vieille dame de 92 ans, Mathilde, et sa fille, Chloé. Un hôtel particulier que Mathilde a placé il y a bien longtemps en viager, coutume typiquement française que ne comprend évidemment pas cet Américain pragmatique, qui, non seulement se retrouve en plus à devoir payer une rente.

Déjà, il faut que je fasse remarquer que la France est à la mode aux USA. Trois films qui se passent en France en peu de temps avec… des acteurs américains : Les jardins du roi, Suite française et maintenant, My old Lady.

Je commencerais par dire que c’est le seul film sur les trois où je vois une logique à avoir utiliser des acteurs américains, puisque même si l’histoire se passe à Paris, tous les personnages sont anglais ou américains. Pour les deux autres films…je n’ai pas compris. En plus, à Paris, très souvent les films sont en VO, et voir des films qui se passent en France, qui plus est, à Versailles, avec tous les acteurs qui parlent en anglais, je trouve que ça casse pas mal le trip…  on y croit tout de suite moins.

Cela dit, reparlons de My old Lady. Le film commence avec une pointe d’humour. Matthias, fauché, arrive à Paris et reçoit un cadeau empoisonné de la part de son père : un Viager. On apprend vite que son enfance n’a pas été tendre. Son duo avec Krystin Scott Thomas passe plutôt bien même si on ne voit pas trop les choses venir… Leur passion tombe un peu comme un cheveu sur la soupe et laisse le spectateur perplexe… J’ai une passion sans limite pour Krystin Scott Thomas et encore une fois, je l’ai trouvé juste. Elle n’en fait pas trop, elle a ce jeu assez comique sans le vouloir. Elle ne tombe pas dans le dramatique. J’aime particulièrement son jeu. Je peux dire la même chose de Maggie Smith. On la rencontre au début de l’histoire et on y croit dès le début.  On ne sait si l’apprécier ou non. Derrière ses traits de gentille grand-mère, on découvre une femme égoïste, égocentrique qui n’a vécu que pour elle-même. Finalement, le film tourne à la tragédie où des enfants ont été sacrifiés au nom de l’égoïsme de leurs parents. Peu à peu, on revient sur le passé des 3 personnages et on voit le fil de leur vie s’entremêler.

Malgré tout ça…j’ai trouvé ce film ridicule surtout pour sa manière de montrer Paris. N’importe quelle personne qui a visité Paris sait qu’elle est loin de la ville romantique et poétique que l’on nous présente dans les guides touristiques. Entre les queues interminables pour entrer dans un musée, les prix aberrants et la présence de touriste absolument de PARTOUT, j’ai du mal à voir le romantisme… Vous n’êtes jamais seul à Paris et si vous pensez l’être, retournez vous, et une foule de touristes chinois se feront des selfies dans votre dos.

Au contraire, le film montre une ville de Paris vide de tout touriste. Quand Matthias se fait voler son portefeuille, le voleur prend le soin de lui mettre une rose dans la poche … Une chanteuse d’opéra répète seule, sur les quais de Seine avec Notre-Dame en toile de fond et les agents immobiliers vivent sur des péniches sur la seine.. Bref. Ca fait sûrement rêver le spectateur américain mais moi j’ai eu plus tendance à trouver ça ridicule.

Pour moi, c’est un film du dimanche soir, mais rien de plus.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Une réflexion sur “My Old Lady – Israël Horovitz

Une petite pensée ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s