La chatte – Colette 

lachatte

Lorsque débute leur vie commune, Alain et Camille sont deux amis d’enfance que tout en apparence rapproche. Mais leurs secrètes rêveries les divisent. « Mon mariage, reconnaît Alain, contente tout le monde et Camille, et il y a des moments où il me contente aussi, mais… » Ce qu’Alain aime en Camille, c’est une beauté idéalisée, faite d’immobilité et de silence. Aussi est-il déconcerté par son exubérance. Comme l’arrivée d’une saison nouvelle, la découverte de leur intime division le met à la merci d’autres rêves. Et c’est alors que le drame se noue. La chatte Saha sera désormais pour Alain la chimère sublime qui domine sa vie et pour Camille la rivale détestée contre laquelle aucun procédé n’est trop brutal.

Il faut que je le dise… J’ai du mal avec Colette. Ne me regardez pas comme ça ! Je ne dis pas que je ne l’aime pas, au contraire, mais j’ai du mal. Le problème avec Colette, c’est que je trouve que ses histoires mettent longtemps à se mettre en place et a chaque fois je dois me forcer à lire ce début si lent.

Avec la chatte, c’est pareil. J’ai trouvé le début lent et même un peu chiant. J’ai pensé à refermer le  livre mais comme d’habitude j’ai continué. Parce que mine de rien, je le sais, Colette a plus d’un tour dans son sac ! Et j’ai eu… Raison. Ou pas. Je ne sais pas, je reste vraiment perplexe avec ce livre.

Ce qui est sur, c’est que seul les gens qui ont un chat peuvent comprendre ce livre et ce dont parle Colette. Car dans cette histoire, Saha, la chatte d’Alain est un vrai personnage qui parle lui aussi. Et seul quelqu’un qui a un chat peut comprendre ce langage que l’auteur retranscrit si bien. Elle sait parfaitement rendre les postures, les miaulements et ses attitudes félines que je connais.

Dans ce livre, Saha est au centre de l’histoire. On pense lire la banale histoire d’un couple de jeunes mariés. Que nenni, c’est bien d’un ménage à trois dont nous parle Colette.

Alain et Camille n’ont rien à faire ensemble, ils se marient tout deux par convention mais Alain comprend très vite que son réel amour, c’est son chat et tout ce qu’elle représente. Son enfance, sa maison, son calme, son autonomie. Alain ne supporte pas Camille, cette jolie fille turbulente qui parle trop. Sa présence l’inccomode alors que Saha, elle, sait se faire douce et tranquille.

Au début du livre, Alain regarde Camille et trouve son ombre plus jolie qu’elle. Ceci est la métaphore de leur relation. Alain n’aime que l’enveloppe de Camille.

L’auteur sait nous faire détester tous les personnages de cette histoire malsaine, Saha compris. Quand on ferme le livre, on est presque soulagé tant l’air devient irrespirables dans le petit appartement du jeune couple.

Alors pour moi c’est trois birdybook car je ne saurais vous dire si j’ai aimé ce livre ou non. Il m’a juste laissée perplexe et mal à l’aise, c’est au moins le signe que c’est très bien écrit !

3birdybook

Heberger image

Publicités

10 réflexions sur “La chatte – Colette 

  1. Ton avis est assez intrigant ! Je n’ai jamais lu de Colette donc je ne sais pas trop si cette auteure pourrait me plaire… mais l’histoire a l’air assez marrante. Je viens de voir sur livraddict qu’il était assez court en plus, ça peut être sympa 🙂 Je te remercie pour la découverte ! Bises.

    J'aime

    1. ça me fait plaisir de t’avoir donné envie ! Souvent quand on parle de Colette on parle de son roman « Chéri ». Tu peux peut être commencer par là parce que c’est assez symbolique de ce qu’était Colette et de son style.

      J'aime

  2. Ah, je ne connais pas ce livre de Colette, je vais aller faire un tour dans la bibliothèque de ma mère (qui a l’intégrale ^^) la prochaine fois que je rentre chez mes parents :). Je suis contente de voir que je ne suis pas la seule à avoir un peu de mal à entrer dans les romans de Colette, ton article me rassure un peu haha ^^’

    J'aime

  3. Ce n’est pas mon préféré de l’auteure mais c’est le premier que j’ai lu d’elle. Ce qui m’avait intrigué c’est cette atmosphère étrange qui entoure les personnages et ça m’a toujours marqué. Après c’est vrai qu’il faut accrocher 😊

    Aimé par 1 personne

  4. Je l’ai dans ma PAL depuis des lustres, il faudrait peut-être que je le ressorte ! Pour l’anecdote, je chantais un peu quand j’étais plus jeune et j’avais choisi Saha comme nom d’ « artiste », en piochant dans ce bouquin justement 😀

    Aimé par 1 personne

Une petite pensée ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s