Moment de réflexion…

J’ai des amis qui, quand elles prêtent un livre, me donnent mille consignes « ne le plie pas en mettant la couverture derrière, ne corne pas les pages, ne le met pas dans ton sac à main et surtout ne froisse pas les pages ! »

Je comprend bien qu’elles veulent garder leur livre en bon état, mais pour moi, c’est un terrible casse tête. Je ne suis pas du tout consciencieuse. Je ne le fais pas exprès, je crois que ça vient de ma philosophie: Pour moi, un livre , ça doit vivre.

Selon moi, il n’y a rien de plus triste qu’un livre qui n’a connu que les bibliothèques. Les livres que j’ai lu finissent souvent cornés, abîmés , usés et même parfois…. Gondolés par la pluie qui leur est tombé dessus.  Mais je n’ai rien conte ça. Plus j’aime un livre, plus on a l’impression qu’il a fait la guerre.

Mon livre d’Anna Karenine est dans un état pathétique. Il m’a suivi pendant des jours et des jours a l’université, bravant mes clefs qui lui tombaient dessus, il s’est coincé entre deux cahiers, il a été mouillé par la pluie, j’ai corné les pages  et je crois même que j’ai marqué des choses au crayon à papier. Et comme si ça ne suffisait pas… Je l’ai prêté… Et il m’est revenue encore plus usé. Mais à chaque fois que je le vois je me souviens de tout ça.

J’aime ouvrir les livres que j’ai amené en vacance et y retrouver du sable qui vient tout droit d’une plage Corse. J’aime retrouver une entrée de cinéma qui m’a servie de marque page improvisé. J’aime qu’ils sentent la crème solaire quand je les ai lu en été et la crème pour les mains quand je les ai lu en hivers, j’aime qu’ils me rappellent un paysages, un endroit, un moment.

Au final, je pense qu’il n’y a pas meilleur récompense pour un livre que de nous suivre dans nos aventures comme il nous invite dans les siennes.

Publicités

7 réflexions sur “Moment de réflexion…

  1. Je suis comme toi bien malheureuse quand un ami ultra précautionneux me prête un livre. Les miens ont tous le dos cassé . En revanche je ne corne jamais les coins.
    Nos livres sont bien obligés de nous subir avec nos manies !
    Bon weekend

    J'aime

  2. J’y fais très attention et les livres ne sont pas cornés ni écrits à l’intérieur (je ne supporte pas ça ! 😉 ). Mais on reconnaît quand ceux qui ont vécus et c’est vrai que ça leur donne une belle histoire !
    J’ai beaucoup aimé ton article

    J'aime

      1. Ah le ticket de caisse ! Quand on a que ça sous la main et qu’on se dit faut que j’aille chercher un vrai marque page. Et finalement le ticket Monoprix fait le livre entier ;).

        J'aime

  3. Ah j’ai du mal à « abîmer » mes livres moi, j’avoue. Autant quand j’achète des livres, quasiment toujours d’occasion, ça me dérange rarement qu’il ait vécu. Mais quand j’ai un livre tout neuf, j’aime le garder le plus « propre » possible. Mais je comprends aussi ton point de vue… 😛

    J'aime

Une petite pensée ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s