Respire – Anne-Sophie Brasme

Charlène est une enfant comme les autres, qui vit sans trop se poser de questions, prend ce qu’on lui donne et ne demande rien. Elle habite un immense appartement à Paris avec ses parents, pas très aimants ni très amoureux. Charlène souffre : elle est asthmatique, se sent incomprise, mal aimée. Avec l’entrée au collège commencent de longs mois difficiles, de solitude et d’attente. Jusqu’à l’arrivée de Sarah, brillante, magnétique. Une amitié naît, qui pour Charlène est un don inespéré de la vie, un émerveillement. Avant les petites déceptions, les souffrances, la passion puis le désespoir. Un roman d’une vérité hallucinante écrit par une jeune fille de 17 ans.

Pour ceux qui me suivent sur Facebook, vous le savez, j’ai eu ce livre gratuitement. Dans mon entreprise, quand quelqu’un ne veut plus de ses livres il les laisse devant la porte de son bureau et qui les veut, les prend ! Autant vous dire, que je suis tentée de me faire tous les étages tous les matins histoire d’être sûre de ne pas louper quelque chose…

Voilà comment je suis arrivée à en lire Respire. J’avais énormément entendu parler du film de Mélanie Laurent, donc quand j’ai vu ce livre, posé, là, devant la porte d’un bureau, je me suis jetée dessus et j’ai couru jusqu’à mon bureau de peur qu’on me le réclame.

Et donc ? Et donc ça ne m’a pas emballé. Charlène est une ado torturée qui décide de nous raconter sa vie en partant de ses 5ans. Chacha va alors se trouver des excuses pour tout, sa famille est nase, sa vie est nase, son collège est nase et elle est tellement mieux que tout le monde, ELLE. Bref, je n’ai jamais réussi à m’identifier à Charlène, à la trouver un minimum intéressante. Sa passion pour Sarah est disproportionnée et est très bien relatée dans le roman. On la voit doucement devenir folle, n’avoir qu’un but dans la vie: Sarah. Sa passivité m’a fait lever les yeux au ciel plus d’une fois et souvent, ce que lui disait Sarah est exactement ce que je lui aurais dit moi-même. Je suis arrivée à la fin du livre en pensant que Sarah était, certes, une grognasse avérée, néanmoins, qu’elle avait du courage et de la volonté.

Charlène est une sorte de tornade qui détruit tout sur son passage. Elle pense que sa passivité la préserve mais au contraire, c’est précisément la source de tous ces problèmes. A chaque page, elle fait le choix de ne pas choisir, et quand ce n’est pas le cas, notre pauvre Chacha choisit mal.

Ce roman m’a fait pensé à un livre d’Amélie Nothomb, Antéchrista. Vous aussi ?

Il faut que je dise que j’ai été vraiment étonnée de voir que ce livre a été écrit par une fille de 17 ans. La plume est fine, on ne bute pas, l’histoire est linéaire. On part d’un point A et on dessine un cercle qui revient fatidiquement sur ce point A.

Alors moi, je n’ai pas trouvé ce livre à mon goût, cependant, ça a été un coup de cœur pour beaucoup d’autres,  alors si vous ne l’avez pas encore lu, tentez votre chance ! Et n’oubliez pas de revenir nous dire ce que vous en avez pensé 😉

3birdybook

Heberger image

Publicités

14 réflexions sur “Respire – Anne-Sophie Brasme

  1. On m’a parle du film et j’avais vu qu’il y avait le livre a l’origine mais on me l’a decrit dans un autre contexte : celui du sujet tres serieux de la manipulation. Et du coup c’est tellement un sujet sensible pour moi que je ne suis pas sure de vouloir le lire ni voir le film.

    J'aime

  2. La relation entre Blanche et Antéchrista n’est pas vraiment celle que tu décris mais effectivement l’histoire semble similaire par certains aspects. J’avais déjà été agacée par certains points du roman d’Amelie Nothomb donc je ne pense pas lire celui-ci qui me paraît être dans la même veine voire pire.

    J'aime

    1. pour être tout à fait honnête je ne me souviens pas du détail de l’histoire d’Amélie Nothomb, mais ça m’y a fait penser assez automatiquement.
      Je n’avais pas beaucoup apprécié Antéchrista non plus =/

      J'aime

  3. Je l’avais lu à l’époque de sa sortie et j’avais bien aimé. Etant donné que j’étais ado à l’époque, c’était peut-être pour ça que j’avais aimé. Pas sûr que ça se lise au delà de cette période. Quand j’ai appris que M. Laurent allait en faire un film ça m’a plutôt étonné. Je ne sais pas ce que ça peut donner en film…

    J'aime

    1. apparemment c’est pas mal. En tout cas les critiques étaient plutôt bonnes !
      Oui c’est sûr qu’il y a des livres qu’on lit mieux à une certaine période que d’autre, c’est pour ça que je ne relis jamais un livre qui m’a plu.

      Aimé par 1 personne

  4. J’avais adoré le film de Mélanie Laurent, qui en même temps avait fait remonter des souvenirs pas forcément agréables, mais que j’avais trouvé très juste et vraiment réussi. On ne sent pas le côté « Chacha est mieux que tout le monde » que tu décris je trouve ^^.
    Je vais quand même essayer de mettre la main sur ce livre, je croise les doigts pour aimer ^^. Par contre, je n’aime pas du tout Amélie Nothomb, j’espère que la ressemblance avec Respire n’est pas trop marquée, sinon je risque vraiment de détester haha ^^’

    J'aime

Une petite pensée ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s