Au musée d'Orsay… 7 ans de réfléxion

orsay

Aujourd’hui, je suis allée à ma première expo parisienne. Pour commencer, j’ai choisis d’aller au musée d’Orsay et à l’exposition 7 ans de réflexion. Elle sera au musée d’Orsay jusqu’au 22 février et est gratuite pour les moins de 25ans de la communauté européenne. Cette exposition a pour but de présenter les œuvres acquises par le musée pendant ces 7 dernières années et d’expliquer la démarche qu’il y a derrière une acquisition. Parfois, une œuvre est un choix, parfois, c’est un hasard, une donation d’un riche collectionneur… et parfois, c’est une douce surprise qui s’offre au musée. Ainsi, c’est une réflexion sur « le choix » que doit faire un musée. Ce n’est pas simplement une question de « j’aime » ou « j’aime pas », mais une décision sur le long terme : « qu’est ce que je veux vraiment montrer au visiteur, qu’est ce que je veux montrer aux générations à venir ? ».

C’était la première fois que j’allais au musée d’Orsay et ma première impression a été assez mauvaise. Je me souviens surtout du bruit. Personne ne faisait d’effort pour parler à voix basse, j’entendais les gens parler comme dans un café, comme les employés du musée d’ailleurs. Ca m’a vraiment surprise, dans le mauvais sens pour le coup … En plus, le musée d’Orsay est une ancienne gare, ainsi, tout raisonne énormément et j’ai visité ce musée dans un brouhaha ambiant. Je ne vois pas comment les gens peuvent réellement se concentrer dans ce bruit. J’ai visité beaucoup d’autre musée avec énormément de monde à l’intérieur et je n’ai jamais eu affaire à ça. Je suis encore abasourdie parce que pour moi, ça relève du culot !

Mais bref, passons, et parlons de cette merveilleuse exposition. On pense assez rarement à « comment les œuvres sont arrivés ici ? ». Et bien là, le musée d’Orsay nous offre une réponse. Les salles se succèdent et parfois j’ai eu du mal à bien comprendre la logique. J’ai beaucoup aimé le fait de ne pas trouver que des tableaux, mais aussi des meubles, des sculptures etc. J’ai été agréablement surprise par certain tableaux …dont je ne me souviens plus le nom (vous apprendrez vite que j’ai une très mauvaise mémoire des noms ! ). Je suis passionnée par le 19ème siècle et là, pour le coup, il y avait de quoi faire. J’ai adoré ce tableau d’un dîner entre hommes de la haute société. Cet autre tableau d’hommes de la société mais cette fois sur un balcon de la rue Rivoli. J’ai adoré aussi l’anecdote du portrait d’Yvonne Lerolle en trois aspects. En effet, sur le mur du musée on peut lire que le musée n’arrivait pas à acheter ce tableau pour des raisons financières, jusqu’au jour, ou un Américain leur a versé la somme qui leur manquait pour l’acquisition… Cet homme n’était rien d’autre que le petit fils de déportés des camps et l’argent qu’il a donné au musée se trouvait être l’argent qu’il avait reçu en dédommagement pour le sort qui avait été réservé à ses grands parents…

Je vois bien que mon article est long lors je vous laisse là, mais vous aussi, si vous passez dans la région parisienne, allez voir cette exposition !

18(Le fameux tableau du dîner de la haute société dont je ne me souviens plus le nom)

63844192

(Le tableau du balcon de la rue Rivoli dont je ne me souviens le nom non plus…)

Publicités

6 réflexions sur “Au musée d'Orsay… 7 ans de réfléxion

  1. Le problème du bruit est récurrent. Lorsqu’on vient avec quelqu’un on a toujours envie de parler de sa vie. Je le fais quand j’y vais accompagnée mais quand je suis seule et que je tente de voir l’exposition concentrée ça me dérange…

    J'aime

    1. non mais je le fais aussi perso, mais là à cette expo, c’est la première fois que ça me choque autant parce que les gens ne faisaient vraiment aucun effort pour parler à voix basse. Ils parlaient comme dans un café ! et les employés du musées en premier…

      J'aime

  2. J’y suis allée une fois pour voir l’exposition sur l’esthétisme il y a 4 ans et je n’ai pas trouvé l’endroit excessivement bruyant… Par contre, l’exposition ne m’avait pas convaincue.

    J'aime

    1. le musée en lui même, je n’ai pas trouvé. Y’a un brouillat un peu constant mais je pense que c’est juste l’architecture qui a tendance à multiplier le bruit mais à cette expo..ça m’a vraiment énervé !

      J'aime

  3. argh désolée, fausse manip. Je disais donc, il y a quelques années (6 ou 7 au moins) les gardiens tentaient de faire respecter les consignes pour les téléphones portables et le calme… Le mieux pour ce musée est de tenter une visite un jour de semaine, tôt le matin (surtout pas le mercredi !) et hors période de vacances scolaires.

    J'aime

Une petite pensée ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s