Sleepy Hollow – La légende du cavalier sans tête – Tim Burton

sleepy_hollow_ver2_xlg

J’aime beaucoup Tim Burton en général. C’est une recette très particulière de noirceur, de magie et de ce petit quelque chose… qui vous met mal à l’aise … mais qui vous empêche de vous éloigner.

En 1799, dans une bourgade de La Nouvelle-Angleterre, plusieurs cadavres sont successivement retrouvés décapités. Les têtes ont disparu. Terrifiés, les habitants sont persuadés que ces meurtres sont commis par un étrange et furieux cavalier, dont la rumeur prétend qu’il est lui-même sans tête. Les autorités new-yorkaises envoient alors leur plus fin limier pour éclaircir ce mystère. Ichabod Crane ne croit ni aux légendes, ni aux vengeances post-mortem. Mais, à peine arrive, il succombe au charme étrange et vénéneux de la belle Katrina Van Tassel.

Sleepy Hollow n’a pas terni l’affection que je porte à ce réalisateur et encore moins à Johny Depp qui, comme d’habitude, se retrouve parfaitement dans ce genre de rôle délirant et j’ai aussi particulièrement aimé retrouvé Christina Ricci, plus connu pour son rôle de Kat dans Casper.  C’est un film dont on connait déjà plus ou moins la trame: un cavalier fou sans tête décapite les gens sur son passage. Oui mais Mister Burton nous trouve une charmante histoire pour expliquer tout ça. Pendant tout le film, on est angoissé, torturé on suit les déduction du personnage principal sans bien savoir si ça mène réellement à quelque chose. On se demande souvent qui est le plus dans l’histoire.

Les personnages sont très travaillés, on ne sait jamais qui est le bon ou le méchant et c’est de là que vient une partie de notre malaise. N’importe quel personnage peut retourner sa cape à tout moment et se retrouver être le méchant de l’histoire. Pendant longtemps, on cherche une explication rationnelle.

Les décors sont parfaits, on s’imagine très bien au Nord de New York, dans ces vallées nuageuse, ce qui rajoute au coté angoissant du film. Il y a un très bon jeu de couleurs. Les scènes rappelant l’enfance de Ichabod Crane sont bercées de lumière et de couleur intense quand les scènes actuelles sont très sombre, sur des teintes noirs, bleues, grises.

Le message qui se cache derrière le film – Les apparences sont souvent trompeuses – n’est pas révolutionnaire mais ça marche et c’est souvent dans les messages les plus simples que Tim Burton s’en sort le mieux.

Bref, pour moi, c’est un oui. Le genre d’histoire à regarder en hivers, quand le vent s’engouffre sous les portes et siffle infernalement… 😉

Aza donne aussi son avis : Lily écrit un article sur un film de Burton ? Il faut aussi que je passe par là ! Grande fan que je suis ! J’ai vu Sleepy Hollow il y a déjà quelques temps, mais c’est un film dont je me souviens assez bien. J’avais beaucoup aimé l’univers froid et sombre. Le mystère, le glauque. Burton a du vivre au 19e à Londres tellement il semble avoir bien cerné cette ambiance.

Même si Johnny Depp a baissé dans mon estime ces dernières années (laisser tomber Vanessa était une erreur monumentale mec.) il reste quand même ses films de Burton dans lesquels il excelle : Sleepy Hollow et Edouard aux mains d’argent. J’aime particulièrement son personnage dans Sleepy, un peu décalé, pas vraiment en accord avec le standard qui lui est contemporain. Il a clairement l’air d’avoir un grain, alors qu’il voit seulement les choses différemment. J’adore ce genre de personnage.

Je me permets de faire un petit parallèle avec la série qui a été faite sur Sleepy Hollow (même nom) avec un Ichabod Crane aussi bien sûr : pour ma part je n’ai pas trop accroché, j’ai trouvé la série beaucoup trop américanisée. Pourtant, elle se laisse quand même regarder si l’on a rien d’autre à faire. Je ne conseille pas forcément la série, mais pour les curieux, la première saison est à voir.

Heberger image

85905278_o (1) christina

14 Sleepy-Hollow-1

Publicités

16 réflexions sur “Sleepy Hollow – La légende du cavalier sans tête – Tim Burton

  1. Je l’ai vu il y a quelques années et je réalise que je n’en ai pratiquement aucun souvenir. Il faut que je le revisionne très rapidement pour me rafraîchir la mémoire ! D’autant plus qu’avec Tim Burton et Johnny Depp, je suis presque certaine de passer un bon moment.

    J'aime

Une petite pensée ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s