Home – Toni Morrison

PicMonkey Collage (4)

J’ai reçu ce livre grâce à un échange livresque avec Lydie. Tout d’abord, je la remercie de m’avoir proposé cet échange ! J’adore recevoir quelque chose dans ma boîte aux lettres ! Maintenant…passons au livre:

Mon résumé (ceux que j’ai trouvé sur internet sont plus long que le livre lui même !): Frank Money a la caractéristique d’être un homme noir dans les années 50 en Amérique. Il revient changé de la guerre de Corée et n’arrive plus à avoir de vraies relations avec le monde extérieur. Quand un message lui arrive et lui explique que les jours de sa sœur sont en danger, il décide de retourner en Géorgie pour la chercher. Dans une Amérique divisée par la ségrégation le voyage n’aura rien d’une partie de plaisir. On retourne alors sur ses pas.. peu à peu..on remonte le fil de ses souvenirs… 

Pour être honnête, si je n’avais pas eu le résumé au dos du livre…je n’aurais rien compris. J’ai vraiment cru que j’allais refermer ce livre. Je ne comprenais rien. Il est vrai que je le lisais très tôt le matin ou très tard le soir, ce qui n’aide pas à voir toutes les subtilités d’un bon livre. Mais tout de même!  J’y voyais plein de personnages qui rentrent sur scène et qui en repartent aussi vite qu’ils sont arrivés. Je ne comprenais pas la moitié des références historiques.

Oui, parce qu’il faut que vous sachiez que l’histoire du continent américain en général ne me passionne pas DU TOUT. Je n’ai aucune connaissance sur le sujet.

Alors bien sûr ça n’aidait pas. J’ai continué à lire pour plusieurs raisons:

  • déjà parce que c’est un cadeau de la part de Lydie et que je ne me voyais pas le refermer aussi sec.
  • Ensuite, parce que le livre ne fait que 130 pages et que c’était stupide de le refermer alors que j’en avais lu la moitié
  • Parce que je voulais vraiment donner sa chance à Toni Morrison que tout le monde vante tant
  • Et finalement… parce que je suis arrivée à la page 37…

Qu’est ce qu’a de spéciale cette fameuse page 37 ? Et bien…elle parle d’un enfant noir qui s’est fait tiré dessus par des policiers blancs alors qu’il jouait avec une arme en jouet… J’ai trouvé la coïncidence assez incroyable et j’ai continué à lire. Finalement, je n’ai plus lâché le livre (il faut savoir qu’en attendant, j’avais mis 4 jours à arriver  à cette pauvre page 37 !). Disons, que cette simple coïncidence m’a un peu réveillé et a attiser ma curiosité sur le parallèle qu’on peut faire entre cette histoire et les incidents actuels aux USA.

L’un des « trucs » que j’ai vraiment apprécié aussi et qui a suivi de près la page 37, c’est la multi-narration. On a une narration omnisciente, une narration de la part de Franck, une narration de la part de sa femme puis de la part de sa soeur. Mais ce qui est amusant c’est que les narrations internes reprennent la narration omnisciente sur certains faits. Par exemple:

Avant, vous avez écrit à quel point j’étais sûr que l’homme du train de Chicago, celui qui avait été tabassé, fouetterait l’épouse qui avait tenté de lui porter secours, quand ils rentreraient. Faux. Je n’ai rien pensé de tel.

Ainsi, les narrateurs se contredisent et donnent leur version des faits et ça, ça m’a énormément plus.

L’histoire en elle-même ne m’a pas passionnée mais je me suis beaucoup accroché à Cee  et j’ai aimé imaginé la ville de Lotus, chaude sous le soleil. Finalement, j’ai finis les 90 pages en peu de temps. Je ne sais pas si c’est le livre qui m’a poussé à écouter du Jazz ou si je l’écoutais déjà avant d’avoir ouvert le livre mais du coup, j’ai traversé l’Amérique avec  Frank en musique.

Alors, why not. Je ne suis pas totalement convaincue par Toni Morrison mais je ne souhaite qu’une chose: succomber aux charmes de cette auteure.

3birdybook

Heberger image

Publicités

6 réflexions sur “Home – Toni Morrison

  1. Heureusement qu’il y a cette page 37. Dommage que tu n’aies pas accroché plus que ça. Cependant en lisant ton avis, je retouve un peu mes sensations de lecture, un roman très fort en si peu de pages mais une histoire moins attachante que prévu.

    J'aime

Une petite pensée ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s