Cheval de Guerre – Spielberg

19955990

De la magnifique campagne anglaise aux contrées d’une Europe plongée en pleine Première Guerre Mondiale, « Cheval de guerre » raconte l’amitié exceptionnelle qui unit un jeune homme, Albert, et le cheval qu’il a dressé, Joey. Séparés aux premières heures du conflit, l’histoire suit l’extraordinaire périple du cheval alors que de son côté Albert va tout faire pour le retrouver. Joey, animal hors du commun, va changer la vie de tous ceux dont il croisera la route : soldats de la cavalerie britannique, combattants allemands, et même un fermier français et sa petite-fille…

Je pense qu’aucun de vous n’a pu louper Cheval de guerre de Spielberg il y a deux semaines, juste avant les 100 ans de la première guerre mondiale. Je n’ai qu’une cose à dire: quel plomb ! J’ai du voir le film en deux parties car je n’arrivais tout simplement pas à regarder les images. Avant je regardais les films de guerre comme des « films normaux », néanmoins, j’arrive de moins en moins à y voir seulement de la fiction.

Quel film les amis ! Spielerg a réussi à capter toute la beauté du lien entre l’homme et l’animal. La relation entre Joey et Albert. Joey court à travers les champs de bataille. Ce n’est pas un film de guerre, ce n’est pas une histoire d’amour, c’est différent. et cette amitié porte avec elle une lueur d’espoir, la seule dans ce conflit mortel. Plus d’une fois on aimerait sauver les personnages mais l’histoire suit son cours, aussi horrible soit il.

Alors oui, on peut trouver ça niais, mais la mise en scène est si efficace qu’on pardonne le trop de bons sentiments. Les décors sont somptueux, entre des couleurs trop brillante et un champ de bataille trop sombre, Spielberg nous mène dans son monde et on le suit volontiers (en se cachant un œil ou deux selon la scène…). Doit on parler de Jeremy Irvine (inconnu au bataillon…) ? J’ai adoré ! J’ai trouvé son jeu juste, son regard très expressif et il forme un duo incroyable avec le cheval. Et pour conclure, je rajoute que j’ai adoré Niels Arestrup que je connaissais déjà pour son rôle dans Elle s’appelait Sarah. Il m’avait beaucoup émue dans ce film-là et c’est de nouveau ce cas.

Alors allez y, préparez votre paquet de mouchoir, et vous aussi, regardez Cheval de guerre.

5birdybook

Heberger image

war-horse 03 Cheval_de_guerre_3 extrait_war-horse_0

Publicités

12 réflexions sur “Cheval de Guerre – Spielberg

Une petite pensée ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s