Oz le magnifique – Sam Raimi

Lorsque Oscar Diggs, un petit magicien de cirque sans envergure à la moralité douteuse, est emporté à bord de sa montgolfière depuis le Kansas poussiéreux jusqu’à l’extravagant Pays d’Oz, il y voit la chance de sa vie. Tout semble tellement possible dans cet endroit stupéfiant composé de paysages luxuriants, de peuples étonnants et de créatures singulières ! Même la fortune et la gloire ! Celles-ci semblent d’autant plus simples à acquérir qu’il peut facilement se faire passer pour le grand magicien dont tout le monde espère la venue. Seules trois sorcières, Théodora, Evanora et Glinda semblent réellement douter de ses compétences…

Grâce à ses talents d’illusionniste, à son ingéniosité et à une touche de sorcellerie, Oscar va très vite se retrouver impliqué malgré lui dans les problèmes qu’affrontent Oz et ses habitants. Qui sait désormais si un destin hors du commun ne l’attend pas au bout de la route ?

Voilà le film qui m’a rabiboché avec Mila Kunis. Depuis The Black Swan je n’aimais pas bien cette actrice; c’était un peu « la fille qu’on aimerait pas avoir pour amie ». Et là, voilà une Mila Kunis toute choupinette dans sa robe blanche et toute sa naîveté.

Pour ce qui est James Franco, je ne le connaissais que de nom et finalement, je l’ai bien aimé.Doit on dire qu’il est sexy ? terriblement sexy ? J’ai beaucoup aimé son jeu, le caractère de son personnage qui sait faire passer du rire aux larmes.

Mais surtout, ce que j’ai aimé, c’est l’atmosphère du film. On est pas loin de Tim Burton et de son Alice aux pays des merveilles avec ce film. C’est un monde flashy, intense, plein de détails où les singes parlent, comme les petites filles de porcelaine d’ailleurs.

Mais parlons un peu de l’histoire. Au début j’ai pas été convaincue. Je continuais à regarder mon portable, à faire la liste des courses dans ma tête… et puis peu à peu, Oscar Diggs nous prend avec lui. on comprend vite le personnage, un grand coeur qui se cache derrière un drageur sans gènes. On y retrouve les memes codes que dans la vrai histoire du magiien d’Oz, les briques jaunes, la présence d’un lion, des sorcières… sauf que pour le coup, c’est bien le magicien le personnage principale de l’histoire, aucune ballerines rouges pour cette fois. et vous savez quoi ? C’est pas si mal.

Ca reste un film pour les enfants alors parfois, on tombe dans des dialogues légers mais personnellement, ça ne m’a pas dérangé, c’est la petite touche qui nous ramène en enfance, qui nous fait sourire et ça m’a plu.

Alors au final ? De bon acteurs, de bon décors, une histoire qui vous carrèsse dans le sens du poil… que demander de plus ?

Publicités

8 réflexions sur “Oz le magnifique – Sam Raimi

    1. Oui l’histoire reste assez simplette et parfois j’avais trop l’impression de voir du Tim Burton. Je dirais que le gros problème c’est qu’on s’attend a tout ce qui va se passer alors le suspens n’était pas forcément au rendez vous

      J'aime

  1. J’avais trouvé sympathique pour ma part, pourtant je ne m’attendais pas à quelque chose de terrible à la base. J’avoue avoir adoré Rachel Weisz, parce-qu’elle est tellement sublime, une de mes actrices préférée !

    J'aime

  2. J’ai pris beaucoup de plaisir à regarder ce film et après, je suis directement allée dans ma librairie pour m’accaparer le conte ! Et… je dois dire qu’en comparant c’est fabuleux de voir le monde d’Oz être mis en image.

    J'aime

Une petite pensée ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s