Les gens heureux lisent et boivent du café – Agnès Martin-Lugand

imageJe ne suis pas du genre à lire un livre en une journée. Alors quand c’est le cas, ça mérite une critique digne de ce nom.
Il faut savoir qu’on pourrait me définir comme « celle qui lit et qui boit du café » et c’est pourquoi l’une de mes meilleures amies m’a offert ce livre. Quand j’ai lu le résumé je me suis dit « ah…quel plomb ! » Néanmoins j’en avais lu de très bonne critique alors je me suis lancée dans cette lecture de bonne humeur.

C’est simple, j’ai passé ma journée à pleurer. En plus, j’ai eu la bonne idée de lire ce livre pendant mes ragnagna, en pleine période où mes hormones font absolument ce qu’elles veulent, alors autant vous dire que j’ai dégainé mon paquet de mouchoir dès la troisième page !
Alors oui, le début est triste, mais je l’ai trouvé très bien écrit et il existe un très bon équilibre entre le pathétique et l’espoir.
C’est étrangement en voulant s’éloigner de tout que Diane va trouver les personnes qui vont l’aider à faire face, en Irlande, face à la mer, dans le vent, sous la pluie. C’est un questionnement incessant sur le deuil, le temps, les souvenir. À quel point notre passé doit il avoir sa place dans notre présent ? Comment se remettre sur pied après avoir subi un choc ? Comment se réouvrir aux autres quand on a plus d’espoir ? Diane est constamment en train de se poser ces questions. Néanmoins ceci n’est pas l’histoire, ces questions accompagnent le récit sans l’alourdir, elles servent de contexte afin de mieux comprendre les décisions de Diane.

J’avoue avoir beaucoup aimé le début du livre, mais à partir de la page 156 – exactement – j’ai trouvé que certains éléments étaient un peu facile… Et même peut être un peu cliché. Disons que je n’aime pas le personnage de Morgan. Je n’ai pas compris le sens de sa venue dans l’histoire et j’aurais préféré peut être quelque pages en plus afin de mieux creuser sa personnalité, pour ne pas en faire qu’une figure de passage.

Ce livre est touchant, simple, et plein d’espoir. Ce n’est pas de la grande philosophie, c’est juste l’histoire de quelqu’un qui décidé de s’en sortir. Et c’est déjà pas mal, non ?

Alors allez y , courrez l’acheter, je vous le conseille vivement !

Publicités

13 réflexions sur “Les gens heureux lisent et boivent du café – Agnès Martin-Lugand

  1. J’ai eu exactement le même ressenti que toi… Un début très bien fait dans lequel on rentre sans aucune difficulté mais une fin facile et clichée qui n’est pas du tout à la hauteur et qui pour ma part m’a laissé un goût amer.

    J'aime

Une petite pensée ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s