Tristan et Yseult – Krystin Vesterälen

Tristan-et-Yseult-Christin-VesterälenLa légende de Tristan et Yseult est l’une des plus célèbres histoires de la littérature médiévale. Perdure, à travers les siècles, la tragédie de deux amants prisonniers de leur lien amoureux indéfectible, ce qui les met au-dessus des lois de la famille et de la société. Assurément, l’art du conte est porteur de l’imaginaire né de la diversité des cultures et permet de découvrir un autre univers peuplé de récits venus du fond des âges.
D’origine belge, l’auteure, Krystin Vesterälen, conteuse inspirée par le moyen-âge, est en symbiose parfaite avec ses héros. Les trouvères l’accompagnent au cours de ses interprétations. La narration prend alors toute son intensité. Ses spectacles et ses livres sont empreints de merveilleux et répandent le doux parfum de l’amour courtois. 

Je viens à peine de finir ce livre qui m’a été envoyé par Krystin Vesterälen elle-même. Alors commençons par le commencement, je remercie une nouvelle fois Krystin pour ce livre qui m’a beaucoup plu. Ensuite, je m’excuse pour avoir mis autant de temps à vous faire cet article, je continue à dire que c’est de la faute à Dickens !

Je pense tout d’abord que c’est un livre à lire d’une traite. Je ne l’ai pas lu d’un seul coup, mais presque. J’avais lu pas mal de Chretien de Troyes pendant le lycée, je ne suis donc pas totalement novice dans la lecture de légendes nordiques et j’adore ce genre là. Quand je les ai lu, j’étais en terminale – je crois – et certains éléments me semblaient un peu étrange, je ne comprenais pas vraiment la réaction des personnages. Ainsi, quand l’auteure m’a proposé un livre qui retracent la légende de Tristan et Yseult avec, en prime, des explications sur l’époque, j’étais carrément ravie !

Pour ce qui est de l’histoire, je la met de coté, dans le sens que l’auteure n’a pas vraiment pu la changer, ce n’est pas ce qui l’intéressait. Je peux juste vous dire qu’Yseult est une sacrée grognasse dans son genre.

Alors occupons nous de la forme. Tout commence par une argumentation sur la démarche de l’auteure et une explication sur la méthode de traduction de cette légende orale en français contemporain. J’ai trouvé ça très intéressant car il est rare que les auteurs nous expliquent vraiment leur parcours et comment ils en sont arrivés au résultat final. Puis, elle nous offre une présentation des personnages principaux, puis on arrive à la légende. J’ai beaucoup aimé le fait que la tradition orale se reflète aussi dans le visuel du texte. L’écriture est simple et fluide. Le seul élément qui m’a gêné, c’est le rythme du texte qui est vraiment très rapide. Il n’y a jamais de pause, on passe d’une action à une autre. Cependant, étant donné que ce livre est une clé pour comprendre la légende, il est naturel que l’auteure n’ait pas voulu entrer trop dans les détails. Cela m’a donné une image très dynamique de Krystin, je l’imagine comme une femme qui ne s’arrête jamais !

Krystin Vesterälen m’a tout de suite expliqué sur son but est d’aider les gens qui pourraient avoir des difficultés – quelques qu’elles soient – à lire l’oeuvre originale et à la comprendre puissent le faire sans soucis. Et bien ça a marché avec moi, j’ai fini le livre en ayant une grande envie d’en livre une version plus complexe, peut être la version de Bédier ?

Bref, j’ai vraiment aimé ce livre et si vous aimé les légendes, je pense que ça peut vous permettre de mieux vous plonger dans la lecture de Tristan et Yseult.

De plus, j’en profite pour préciser que Krystin Vesterälen participe à l’Accadémie Balzac: (Site internet)

Vingt écrivains auront pour mission d’écrire un roman collectif en 20 jours sous l’œil des caméras.

Le 30 septembre 2014 à 19 heures, les 20 auteurs sélectionnés par le jury, intégreront le château de l’Académie Balzac et commenceront dès le lendemain la rédaction du roman collectif.

Les journées seront rythmées par des séances d’écriture, de discussions et de lectures collectives. Des professionnels extérieurs interviendront pour coacher les écrivains, et faire la lumière sur les différents secteurs de l’édition au moyen d’exercices et de sorties.

Au fur et à mesure, 10 écrivains seront éliminés ; 5 par les internautes et 5 par les écrivains eux-mêmes.

L’ouvrage rédigé durant ces 20 jours sera dévoilé le 24 octobre 2014 lors de la grande soirée de la Journée du Manuscrit, retransmise en direct.

Je trouve le concept vraiment très intéressant et j’espère que vous aussi !

Publicités

6 réflexions sur “Tristan et Yseult – Krystin Vesterälen

Une petite pensée ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s