Le roman du café – Pascal Marmet

20140305-073158.jpg

Aujourd’hui, je suis ravie de vous parler d’un livre qui m’a été envoyé… Par Pascal Marmet lui-même ! Alors tout d’abord je tiens, encore une fois, à le remercier, ça m’a fait vraiiiiment plaisir.
Pour commencer… Parlons de café !
Je suis une grosse buveuse de café, je suis assez loin du niveau des personnages du livre, mais j’ai quand même trois cafés par jour à mon compte. Je l’aime fort et à l’italienne, ce qu’en France on appelle des espressos. Au contraire je n’arrive pas à boire les cafés longs, ça me donne l’impression de boire… Un café riascquato… Une boisson dans laquelle on aurait ajouté trop d’eau qui aurait détruit tout le goût. J’ai bu les meilleurs cafés de ma vie dans les pouilles. Ils font un café fort mais très savoureux – rien à voir avec Starbuck qui prépare selon moi les plus mauvais espressos du monde. Les italiens disent que le meilleur café d’Italie se fait à Trieste. L’humidité naturelle de l’air développerait le goût du café … Si j’y fais un tour, j’irais vérifier. Si vous venez à Milan, il existe un café napolitain prêt des colonnes de San Lorenzo qui n’a rien à envier à ses cousins de Grandes chaînes. Ensuite ne me demandez pas la provenance des grains, je n’y avais jamais fait attention avant de lire ce livre.

Maintenant, parlons du roman ! Car oui, c’est bien un roman. Je dois avouer qu’au départ, j’ai eu un peu peur de tomber sur un livre purement historique. J’aime beaucoup l’histoire mais je n’ai jamais apprécié les livres bourrés de dates.. Et bien ici, ce n’est pas le cas. On suit donc Julien, un jeune aveugle de 20ans qui, après avoir été viré du café familial par son unique parent, son grand père, décide d’aller à la source du café qu’il prépare tous les jours : au Brésil. C’est alors accompagné de son amie d’enfance, Johanna, que Julien va en apprendre plus sur l’origine de l’or noir, et sur lui même…
Je dois dire qu’au départ j’ai eu énormément de mal à trouver Johanna sympathique. Il y avait quelque chose qui me dérangeait sans que j’arrive à bien comprendre quoi… C’est une jeune journaliste un peu perdue dans sa vie qui fait sans cesse « la dure ». Je n’arrivais pas à m’habituer à sa manière de parler, quelque chose « clochait »… Et finalement j’ai compris. Johanna a une double personnalité. Elle ne cesse de parler comme une fille dure et rebelle… Et finalement on découvre une midinette qui rêve d’aller se faire bronzer au Brésil et qui est pleine de bons sentiments. Elle n’est pas futile mais elle est sûrement plus fragile que sa manière de parler veut bien nous le faire penser. C’est peut-être le personnage qui m’a le plus plu.
Au contraire, j’ai tout de suite apprécié Julien. Son grand père est un personnage complexe mais qu’on apprend à connaître au fil des pages.
J’ai beaucoup aimé tout le côté historique du roman. L’histoire de cette boisson populaire est finement liée à celle de Julien. On ne s’ennuie pas, on évite le côté trop sérieux en attisant notre curiosité sur le passé de Julien.
C’est toutes les faces de la vente du café qui nous sont expliquées, de son origine, sa plantation, sa vente, sa préparation mais aussi tous les jeux financiers dont il est l’objet. Ce livre nous permet de nous rendre compte qu’on ne fait jamais assez attention à cette boisson que l’on boit tous les jours et qui fait pourtant vivre des milliers de personnes à travers le monde, il nous pousse vers une consommation moins passive, plus saine, et plus écologique.
En bref, lisez ce livre et vous ne boirez plus jamais votre café de la même façon.

De plus, sachez que l’auteur Pascal Marmet sera au salon de paris le 23 mars et en dédicace à la Caféothèque chez Gloria Monténégro le 27 Mars à partir de 18 h 30 – 52 Rue de l’Hôtel de Ville 75004 Paris

20140305-074000.jpg

Publicités

6 réflexions sur “Le roman du café – Pascal Marmet

  1. Belle chronique, je viens de le terminer hier 😉 C’est drole mais pour l’appréciation des personnages principaux, j’ai eu le sentiment contraire du tien ^^ J’ai tout de suite accroché Jo et n’ai pu réellement apprécié Julien que lorsqu’il s’est dévoilé 🙂 En tout cas j’ai également apprécié la lecture 🙂

    J'aime

  2. Je voulais remercier l’auteur de ce blog pour cette bonne analyse de Mon dernier livre  » Le roman du café  »
    je pars demain au festival « Lire à limoges » pour le présenter pendant 3 jours…4.5 et 6 avril 2014

    J'aime

Une petite pensée ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s