Le confident – Hélène Gremillon

le confidentJ’ai lu ce livre il y a plus d’une semaine désormais. Néanmoins, je n’arrivais pas à faire d’article. Non pas parce qu’il ne m’a pas plu, bien loin de là ! En réalité je pense que c’est l’histoire qui m’a le plus marquée et que j’ai le plus apprécié depuis le début de l’année. Tellement marquée, que j’ai eu besoin de la digérer, tout en douceur…

Camille vient d’apprendre qu’elle est enceinte et de perdre sa mère. Au milieu des dizaines de lettre de condoléances, elle trouve une enveloppe un peu spéciale. Un homme lui raconte une histoire, spéciale, elle aussi. Si elle ne comprend pas comment cette lettre est arrivée là, très vite, Camille se laisse prendre au jeu et attend sa lettre, tous les mardi, afin de comprendre quelle en est la conclusion… comme un parcours historique, psychologique et personnel.

Il me semble avoir lu quelque part que ce livre serait bientôt adapté en film, j’espère ne pas être déçue car j’ai ADORE l’histoire et le rythme des phrases. Camille est entière, vivante, elle n’est pas de ces personnages dramatique, ni de ceux comique, elle est d’un normal incroyable qui nous la rend proche. Camille est en réalité le personnage le plus passif de toutes cette histoire, elle est comme le lecteur, elle attend la suite avec impatience. La seule différence c’est que c’est sa propre histoire qu’on lui raconte par correspondance, c’est sa propre vie avant qu’elle s’en souvienne.

J’ai beaucoup aimé le fait que les mêmes événements soit racontés sous trois points de vue différents. Les personnages se trompent sur l’interprétation des gestes de l’autre, ils anticipent, souvent maladroitement, et se plongent eux-même dans leur malheur. C’est l’histoire de trois personnes qui parlent enfin alors qu’ils se sont tus toute leur vie. Se dire la vérité aurait tout changé, pour tout le monde, mais la vérité fait souvent peur ?

Il y’a une phrase de ce livre qui m’a énormément touché:

« Je n’ai jamais envisagé que mon mensonge me survive. Le propre d’un mensonge, c’est d’être découvert, démasqué, pas de devenir une vérité définitive. La vérité d’être humains qui vont exister et qui n’auront jamais le moyen de savoir. « 

Je ne sais pas pourquoi j’ai été si marqué par ce paragraphe. Je l’ai relu plusieurs fois. L’idée d’un mensonge qui survit à la personne qui l’a créé… je n’avais jamais eu cette idée avant, j’ai eu l’impression de recevoir une gifle.

Après avoir lu le livre, j’ai fais des recherches. Si je ne me trompe pas, c’est le seul livre de l’auteur. Je ne sais pas encore si je souhaite qu’elle en écrive encore des centaines, ou si j’ai trop peur de la déception que pourrait engendrer un autre livre… Je ne sais pas.

Avez vous lu ce livre ? Qu’en avez vous pensé ? Si vous ne l’avez pas encore lu… Allez-y !

Une autre citation pour la route ;):

L’amour est un principe mystérieux, le désamour plus encore, on arrive à savoir pourquoi on aime, jamais vraiment pourquoi on n’aime plus.

gremillon-le-confident1

 

Publicités

12 réflexions sur “Le confident – Hélène Gremillon

  1. Je l’ai lu ce mois ci egalement et j’ai adore. C’est d’ailleurs un coup de coeur. Je n’arrivais pas a m’en detacher et je pense qu’il restera longtemps avec moi. Moi aussi j’ai eu du mal a faire ma chronique au depart parce que je ne savais pas par ou commencer. Elle a ecrit un deuxieme livre, la garconniere que l’on m’a conseille sur mon blog. A lire donc!

    J'aime

Une petite pensée ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s