La gloire de mon père – Le château de ma mère – Marcel Pagnol

J’ai décidé que quitte à ne pas voir le soleil pointer le bout de son nez dans le ciel, j’allais l’inviter personnellement sur ma table de chevet. Pour cela j’ai dépensé la modique somme de 10€40 et je me suis envolée l’espace de quelques jours tout près de Marseille, dans la garrigue. Aujourd’hui, alors que j’entend la pluie couler sur ma fenêtre, j’écoute les cigales chanter dans ma tête. J’ai lu  La gloire de mon père et Le château de ma mère de Marcel Pagnol.
Le jeune Marcel Pagnol n’a que 9 ans quand ses parents, son oncle et sa tante décident de louer une maison aux Bellons. Commencent alors les plus belles vacances de sa vie, au coté de Lili, son ami pour la vie, qu’il n’oubliera jamais. 
Mon avis: 
Quelle jeunesse !Tant de bonne humeur qui ressort d’un si petit livre !Après les  livres, je me suis intéressée un peu à la vie de Marcel Pagnol… Et j’ai décidé de l’oublier aussitôt. Je ne suis pas sûre d’être d’accord avec les mœurs de l’auteur dans sa vie d’adulte. Cependant les livres sont vraiment touchants. On entend l’accent marseillais chanter à travers les pages.
Lili ?quel amour !Lili, c’est mon Boris à moi. Alors que Marcel court à la chasse à la bartavelle avec Lili, moi, au même age, je courais sur les plages corses près de Boris qui enfilait déjà son masque pour la chasse aux poulpes. Mon Boris à moi, il n’est pas mort à la guerre heureusement. Le soleil qu’a vu le jeune Pagnol, je l’ai vu de l’autre côté de la méditerranée  C’est toujours beau de parler des amis d’enfance mais Marcel Pagnol le fait une tendresse si sincère qu’il est impossible de ne pas aimer ces deux livres qui sentent la lavande.
Publicités

4 réflexions sur “La gloire de mon père – Le château de ma mère – Marcel Pagnol

  1. Je ne pense pas que ce soit un livre qui « marque » car ce n'est pas de la grande littérature, l'histoire est sympa mais il n'y aucun message profond derrière. Non c'est juste un bon livre a lire tranquillement en attendant les vacances 😉

    J'aime

  2. Par la suite Marcel pagnol a eu pas mal de femme et pas mal d'enfants qu'il a eu le culot de ne jamais reconnaître comme les siens. C'est pourquoi je dis que je préfère faire semblant de ne pas savoir e qu'il a fait en tant q´adulte !

    J'aime

Une petite pensée ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s