Gatsby le Magnifique – Livre/Film

Je reviens du cinéma où je suis allée accompagnée de ma meilleure amie…et devinez un peu ce que j’ai vu ?! Allez allez…je sais que vous le savez… Eh oui !Gatsby le magnifique. Après m’être démaquillée, lavée le visage, fait une queue de cheval moche, je suis prête à tout vous dévoiler … Attention, Spoiler Inside !Tout d’abord, parlons un peu du livre que j’ai lu il y a peu.

 

L’histoire commence en 1922 dans la ville de New York où un certain Gatsby organise tous les soirs des fêtes somptueuses où l’alcool coule à flot. Pour expliquer sa richesse, ses invités font courir les hypothèses les plus farfelues. Mais un jour, Gatsby se lie d’amitié avec son voisin, Nick Carraway,  et lui dévoile son passé… 

Le livre:
Le contexte du livre n’est autre que les années 20, autrement dit, les années de la prohibition qui n’ont pourtant jamais vu couler autant d’alcool. Le livre est raconté grâce au regard de Nick Carraway, jeune américain de l’ouest tout fraîchement arrivé à New York. On y découvre peu de personnage, mais tous ont un rôle majeur dans cette histoire. Rien n’est laissé au hasard, Nick et Gatsby nous amène peu à peu dans leur monde et l’espace d’un instant, on ferme les yeux, et nous voilà une flûte de champagne à la main écoutant un air de jazz entouré de centaine de personnes aux tenues colorées, on entend le klaxon des voitures qui défilent devant la demeure de Gatsby, on tourne la tête pour regarder le paysage et la voilà: New York qui brille de mille feux. Gatsby, lui, ne vit que de son espoir qui le porte toujours plus loin, toujours plus haut.
J’adore ce livre. Je me méfie toujours des livres dont j’ai entendu trop de bien. Il y a toujours le risque de la déception  Ce livre ne fait pas parti de ces cas-là. On en ressort au contraire émerveillé d’avoir attendu tant de temps pour le lire. La lecture est simple, pas de superflu, tout n’est pas dit, et pourtant tout est clair. Gatsby ?Qui est Gatsby ? Est ce qu’au final, on ne préfère pas le moment où on l’ignorait encore que l’instant où son pauvre père passe la porte de sa demeure ? J’apprécie l’espoir du personnage, aveuglé par son rêve. Mais et Nick dans l’histoire ? Il est là, comme notre serviteur, il nous ouvre les portes de New York. Pierre n’aurait pas fait mieux.
Le film (spoiler inside):
Le film n’est pas une adaptation. C’est une réadaptation. Tout ne colle pas au livre, mais l’histoire est si finement tissée que je suis ressortie du cinéma sans me souvenir de ce qui appartient au livre ou au film. Leonardo DiCaprio qui m’avait paru un choix étrange incarne parfaitement son personnage. Je suis un peu de parti-pris pour cet acteur que j’adore déjà. Je pense qu’il a bien grandi depuis ces débuts. Sa réputation de jeune beau goss est bien faible vu son talent. Le ton est juste selon moi. Ayant lu le livre, je n’ai pas été déçue comme on peut souvent s’y attendre des adaptations.
En réalité, le seul point noir à l’affiche est Nick: il n’est présenté que comme un simple spectateur de tout ce qui se passe. On aimerait en savoir plus sur le personnage. A la fin du film, on sait qui est Gatsby, au contraire Nick Carraway est resté pour nous un inconnu. A part ça, certain personnage ont été ajoutés, au contraire, Jordan n’existe presque pas, elle ne fait que parti du décors. C’est donc tout différent. De plus, j’ai vu le film en 3D, et à part un bon mal de tête, je ne suis pas sûre d’en avoir compris l’avantage…
Dans le film, Nick et Francis Scott Key Fitzgerald ne font qu’un. En effet, Nick ne narre pas seulement l’histoire comme un vieux souvenir: il l’écrit. A la fin du film, Nick nomme le livre « Gatsby », finalement, il rajoute « le magnifique ». C’est précisément le raisonnement qu’a tenu F. S. Fitzgerald pour le titre du livre.
Nick rédige l’histoire sous les conseils de son médecin. Alors vous me dites « OULA mais quel medecin ?! » bah le médecin de son hôpital psychiatrique, voyons !
Et oui, Nick se fait interner après la mort de Gatsby et rédige le livre. Le fait que Nick soit plus ou moins fou explique toute la réalisation du film. Tout est poussé à l’excès. On ne vit pas dans la réalité, mais dans les souvenir de Nick. Ainsi, tout est plus déluré que ça ne devrait l’être: la musique, les décors, les costumes (n’oublions pas que Nick est saoul dans 90% des scènes de l’histoire). Nous ne sommes pas dans les années 20. Non, bien loin de là! Nous sommes dans un monde parallèle où tout va trop vite, tout est trop grand, tout est trop bruyant. Les personnages peuvent paraître théâtrales parfois, mais c’est précisément car c’est la façon dont Nick a perçu la scène en la voyant, il n’a retenu que l’émotion de l’instant. C’est peut être finalement le seul avantage de la 3D, car à ce moment, seul le personnage, ou une partie de lui, ses yeux, sa bouche, était précis, le reste étant flou. Ceci rajoute à l’impression de « folie » et de « souvenir » que le réalisateur a voulu donner.
Je ne suis pas du tout déçue du film. La bande son « déchire trop » !(je ne fais que citer ma meilleure amie et je lui donne raison !). Les personnages jouent parfaitement leur rôle et les costumes sont somptueux. Bref, un film à aller voir absolument !
photo-Gatsby-le-Magnifique-The-Great-Gatsby-2012-6 gatsby-le-magnifique-the-great-gatsby-2012-2-g gatsby-le-magnifique-50d2da1b24146 gatsby_image_1536

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

6 réflexions sur “Gatsby le Magnifique – Livre/Film

  1. Moi je préfère tout le temps lire le livre avant de voir le film même si à la fin on peut être déçu… tout simplement parce qu'une fois que je connais l'histoire, je n'ai plus la motivation de lire le livre xD alors que le contraire n'a aucun impact sur ma volonté à voir le film !

    J'aime

  2. J’ai ete decue par le livre (je n’ai pas vu le film). Je crois que j’en attendais trop et oui, je vois la morale de l’histoire mais ce livre ne m’a pas emballe. On attend assez longtemps (pour un livre tres court!) qu’il se passe quelque chose et quand tout arrive, c’est presque deja la fin et c’est meme un peu deprimant. Ces reves jamais atteints, cette vie sans amis, ce bling bling d’apparat pour rien, une vie presque sans amour… Une deception pour moi donc…

    J'aime

    1. Je pense que sur les livres si court ou ça passe ou ça casse, surtout que dans ce livre il n’y a pas non plus un milliard de sujet évoqué, donc si on accroche pas a ceux mis en scène…. Donc je comprend que ça t’ai pas plus !

      J'aime

Une petite pensée ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s