Cette pute me fera mourir – Duc de Saint Simon

Cette pute me fera mourir – Duc de Saint-Simon

C’est comme cela que Marie Thérèse, la reine de France, épouse de Louis XIV, qualifiait Mme de Montespan, la maîtresse du roi. C’est ma soeur qui m’a offert ce livre pour mon anniversaire, elle connait en effet ma passion pour le XVIII et XIXème siècle !

Ce livre est en fait un recueil de plusieurs anecdote du Duc de Saint-Simon. Invité à la cour du roi, 300 ans après, il nous sert d’espion dans cette cour pleine de courtisan prêt à tout pour attirer l’attention du roi.
Le Duc de Saint-Simon est né à Paris en 1675, il fait parti de la cour de Louis XIV et ne rate pas une miette des potins royales. Il écrit ses mémoires qu’il nous livre avec toute la noblesse de son titre.  
Je suis une fanatique de la cour et de la monarchie, j’ai lu la biographie de Louis XIV, de Napoléon, et d’autre encore, mais je n’ai jamais vu la cour sous les yeux d’un courtisan. Le duc ne rate rien, il a des taupes dans le royaume tout entier qui lui racontent les plus petits détails de tout ce qui se passe dans la vie du monarque. Ainsi, on découvre des princesses bien loin des légendes populaires, des maîtresses prêtes à tout pour ne pas se faire dépasser et des courtisans bien près de leur sou, bref, des attitudes très loin de la noblesse comme on l’entend de nos jours !On comprend alors qu’à la cour on ne fait rien de sa vie à part jacasser et se tirer dans les pattes pour quelque écu. Cependant, on y voit aussi un roi plus humain qu’on pouvait l’imaginer, qui vieillit à travers ses petits enfants qui meurt l’un après l’autre.
Ce livre est un vrai délice !Il est difficile à lire selon moi car le vocabulaire et le rythme des phrases et d’une autre époque. J’avais l’impression de lire une langue étrangère ! Ce que j’ai aimé, c’est que le livre est divisé en anecdote, ainsi, comme un recueil de nouvelle, on a la liberté d’en lire une puis de laisser le livre sur le coté. De plus la plupart des noms qu’on connaissait pour les avoir lu dans un livre d’histoire ont finalement un caractère bien à eux et ne sont plus qu’une date de naissance et de mort. Je recommande vraiment ce livre pour tout ceux qui aime l’histoire mais aussi pour les autres !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Une petite pensée ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s